Etiquetage & réglementation Ecodesign



Le poêles à bois se font coller une étiquette !

Depuis quelques années, sur l’ensemble des produits ménagers (lave-vaisselle, chaudières, four, télévision, etc.), vous avez pu voir fleurir des étiquettes positionnant chaque produit sur une échelle de valeur allant du niveau A++ à G. Les chaudières bois et les poêles à bois sont sujets à cette classification.

Décryptage de l’étiquette, positionnement des produits et des technologies de produits, calendrier d’entrées en vigueur, etc. trouvez ici toutes les réponses à vos questions !

 

Mise en place de la directive « Ecodesign »,

La directive d’éco conception, dite « Ecodesign », était en réflexion par la Commission Européenne depuis près de dix années.

Objectif : classer et répertorier des produits, d’une même famille, en fonction de leurs performances énergétiques et environnementales, dans le cadre d’une mise en vente de produits sur le marché commun, via des critères identiques et simples.

 

Pour cela, les familles de produits ont été classées en lots. Les lots 15 et 20 concernent les appareils de chauffage.
Le lot 15 cible les chaudières domestiques à bois ou autres combustibles.
Le lot 20 se concentre sur les appareils d’appoint, dispositifs complémentaires à un chauffage principal.

Cette directive concerne les appareils de chauffage valorisant du bois énergie (bûches ou granulés) mais également les énergies conventionnelles (gaz, propane ou fioul).

 

Deux étapes : étiquetages puis réglementation

L’entrée en vigueur de la directive européenne s’effectue en deux grandes étapes :

  • La première assure un affichage, sous forme d’étiquette, des performances énergétiques sur le produit. Il s’agit des étiquettes énergétiques. Le critère principal est celui du rendement énergétique et de la puissance directe ou indirecte générée par le poêle.
    Depuis le mois de janvier 2018, une étiquette doit être apposée sur les poêles et inserts dans les points de vente.
    Ce document doit aussi être présent dans les notices d’installation/utilisation.
     
  • La seconde étape permettra d’apporter en complément des critères énergétiques, des critères environnementaux stricts. Pour les appareils de chauffage au bois, ces critères ciblent la réduction des émissions polluantes de monoxyde de carbone (CO), de particules fines (PM), de composés organiques gazeux (COG) et d’oxydes d’azote (NOx).
    Il s’agit des principaux polluants dégagés par la combustion d’un combustible qu’il soit fossile ou fissile ou renouvelable.

 

Etape

Entrée en vigueur

Etiquetage des poêles

Le produit est classé entre A++ et G

Depuis le 1er janvier 2018

Performances environnementales

A partir du 1er janvier 2022

 

Que disent les étiquettes ?

Pour le moment, les étiquettes apportent peu d’informations concrètes au consommateur. Les données environnementales (émissions de CO et de particules fines) sont inscrites dans la majorité des documentations promotionnelles des fabricants. Les valeurs annoncées par les industriels, sont des valeurs calculées et mesurées dans un laboratoire accrédité indépendant d’un industriel.

 

Sur l’étiquette énergétique, vous retrouverez les informations suivantes :

  • Renseignements sur le produit : marque, nom du produit, référence commerciale
  • Classe d’efficacité énergétique : positionnement du produit (encadré noir) par rapport à l’échelle de valeur entre A++ et G
  • Rendement & efficacité : puissance thermique directe (puissance nominale en kW), la puissance indirecte pour les poêles proposant la production d’eau chaude sanitaire (ECS)

Bon à savoir : Positionnement des poêles bois bûches & granulés de bois

Il peut être compliqué de comprendre le positionnement d’un produit par rapport à un autre avec l’étiquetage actuel. En effet, en plus du rendement énergétique, les poêles à bois bûche et à granulés de bois sont comparés entre eux en fonction de leur capacité à se réguler automatiquement.

Un appareil de chauffage au bois dispose d’une régulation par l’air comburant (il s’agit de l’air acheminé à l’intérieur de l’appareil afin d’enrichir la combustion du bois) et/ou par gestion de la température ambiance de la pièce ou de la maison où est installé le poêle. 

Il faut comprendre que la majorité des poêles à bois bûche commercialisés ne disposent pas de régulation automatique.
La Réglementation thermique 2012 (RT2012) exige que le chauffage principal de l’habitation soit régulé automatiquement.
Toutefois, en appoint, il est tout à fait possible d’installer un poêle à bois bûche dans une maison neuve. Nous parlons de la RT 2012 ici

En conclusion, deux informations sont importantes à retenir concernant l’étiquetage :

  • Les poêles à bois non-régulés pourront obtenir au maximum le niveau A
  • Les poêles à granulés et les poêles à bois régulés automatiquement sont répertoriés entre les classes A++ et B


Les critères environnementaux sont-ils stricts ?

 

Lorsque les négociations ont débuté, les critères techniques et environnementaux se voulaient très stricts voire même presque inatteignables pour les poêles et inserts fonctionnant au bois bûche. Un jeu de négociation s’est donc étendu sur plusieurs années afin de permettre aux industriels de faire de la recherche et du développement (R&D) et développer des poêles à bois toujours plus performants répondants aux critères ambitieux de la directive d’éco conception.

 

A la fin de l’année 2014, la commission européenne a validé les critères d’éligibilité. Ainsi, depuis cette date, les industriels européens connaissent les performances énergétiques et environnementales que devront respecter leurs produits lors de l’entrée en vigueur des critères environnementaux.

Pour les appareils d’appoints, les critères sont les suivants :
 

 

Produit

Rendement

Monoxyde de carbone (en %)

Particules fines (en mg/Nm3)

Composés organiques gazeux (en mg/Nm3

Oxyde d’azote (en mg/Nm3)

Poêle, insert et cuisinière à bois bûche

75 %

0,12 %

40

120

200

Poêle, insert et cuisinière à granulés de bois

90 %

0,02 %

20

60

200

 

A l’heure actuelle, les poêles et inserts fonctionnant au bois ou aux granulés de bois commercialisés depuis 2016 répondent aux critères techniques et environnementaux exigés par la commission européenne.

 

Nous vous conseillons de privilégier l’achat d’un poêle à bois ou à granulés de bois fabriqué en Europe, (idéalement labellisé  ou d’une marque reconnue en Europe) sur lequel plusieurs tests dans un laboratoire ont été effectués : avant la mise en vente et après la mise en commercialisation !

 

page précédente
2 / 3
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Label Flamme Verte
Page 2 : La directive européenne d’éco conception «Ecodesign»
Page 3 : CE, NF et un projet de norme européenne

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient


Bon à savoir

Pourquoi le chauffage au bois a t'il un tel succès ?
C'est un chauffage économique, un chauffage agréable voire «chaleureux», une source énergie saine d'aucun dirait durable, offrant un chauffage modulable en fonction des besoins
(il peut servir à chauffer une pièce ou toute l'habitation via les poêles hydro, la canalisation de l'air chaud ou la récupération de chaleur).



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...