Conseils pour preserver l'environnement


- Utilisez un bois de chauffage bien sec, dont le taux d'humidité est d'au maximum 20 %. Il brûlera mieux, la combustion sera plus complète (pas de gaspillage d'énergie et d'argent), ce qui limitera d'autant les rejets de composés organiques volatiles COV. Evitez à tout prix de brûler les bois peints ou traités.

- Préférez du bois ou des granulés d'origine locale (voire nationale) afin de limiter la production de CO2 liée au transport. Privilégiez les combustibles issus d'une gestion saine de la forêt mais il est rare d'en trouver (label PEFC).
A noter l'existence des labels Din+, En+ et NF Biocombustibles pour les granulés, ils sont garants d'un combustible de bonne qualité propice au bon fonctionnement des appareils.

- Evitez d'acheter votre combustible "au noir". Les vendeurs "à la sauvette" ne fournissent pas de facture ni de SAV... Ils n'assurent pas une gestion durable de la foret, ils freinent la mise en place d'une filière orientée vers la qualité et n'aident ni l'économie ni l'emploi. Pourtant les ventes de bois de chauffage au noir représentent bien plus de la moitié du marché...

- Utilisez un appareil de chauffage bien dimensionné (en terme de puissance), performant (évitez les foyers ouverts), bien réglé en évitant si possible le feu continu. Ce sera vecteur de bons rendements et d'économies d'énergies. Cela évite aussi le rejet dans l'air de particules caractéristiques d'une combustion incomplète.

- Penser à l'entretien et au ramonage pour un fonctionnement optimal.


POUR ALLER PLUS LOIN

>> Les différents types de poeles
>> Choisir son poêle
>> Trouvez un poele dans notre moteur de recherche
>> Calculez la puissance dont vous avez besoin
>> Test : quel appareil vous convient?



page précédente
3 / 3
 

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Le bois, une énergie renouvelable
Page 2 : Un bilan carbone neutre
Page 3 : Conseils pour respecter l'environnement

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient


Bon à savoir

Le fonctionnement du poêle bouilleur
Au départ l'eau froide circule en circuit fermé entre le bouilleur et la vanne trois voies-bye pass de la flowbox. Après plusieurs passages de l'eau dans le poêle bouilleur la température de l'eau arrive à 60°C. La vanne 3 voies thermique s'ouvre graduellement et laisse passer une partie de l'eau chaude vers les pièces de l'habitation via le réseau d'eau. La vanne récupère, via le Bye-pass, l'eau chaude par l'autre bout pour la réinjecter sur le retour. Lorsque la température diminue, le processus s'inverse.

Garantir un retour chaud sur son poêle-bouilleur, c'est lui éviter la corrosion et l'encrassement du conduit de fumée. S'il est associé à une réserve d'eau chaude dans un ballon tampon, le système peut accumuler simultanément un éventuel surplus de chaleur. Lorsque le feu dans le poêle est éteint (matin, nuit...), le ballon tampon prend le relais et distribue l'eau chaude stockée dans les radiateurs, le chauffage au sol...
L'accumulation de l'eau chaude dans un ballon tampon offre aussi la possibilité de fournir de l'eau chaude sanitaire et réduit considérablement la consommation de bois.



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...