Le bois est un tissu végétal chimiquement composé essentiellement de combustibles:
- carbone (50%) : cellulose, hémicellulose et lignine),
- oxygène (43%),
- hydrogène (6%),
- azote (0,2%),
- souffre (0,05%),
- et d’incombustibles (1%), que forment les cendres composées de calcium, de potassium, de magnésium et de sulfates.

La combustion se divise en 2 étapes : l'oxydation et la pyrolyse.



picto L'oxydation du bois

En temps normal, lors de la combustion, la chaleur est produite par l’activité accélérée de l’oxygène sur ces matériaux combustibles tels que cités plus haut : carbone, hydrogène, souffre ; et c’est seulement cette accélération qui est en mesure de dégager suffisamment de température pour produire des flammes et un dégagement de chaleur exploitable pour le chauffage.


Une fois la température suffisamment élevée pour que ces matériaux s’enflamment, une réaction en chaîne d’oxydation se déclenche et gagne le reste du combustible, pourvu qu’on fournisse suffisamment d’oxygène à la réaction. 
Le dégagement de chaleur est maximal et la combustion parfaite lorsque tous les éléments présents dans la chaîne de réaction sont à l’état gazeux ensemble.
C’est ce qu’on appelle la gazéification : les matières organiques se transforment en gaz.


Une bonne combustion suppose donc une bonne synchronisation dans la chaîne d’événements contenus dans ce cycle d’oxydation.

A  chaque fois qu’un atome de carbone ou d’hydrogène se fait oxyder, un autre atome vient le remplacer pour répéter le cycle. S’il n’y a pas assez d’oxygène pour le carbone disponible, on aura une sous-combustion ; et s’il y a trop d’oxygène pour le carbone ou l’hydrogène disponible, on aura un refroidissement de la flamme par dilution, puisqu’on n’utilise pas de l’oxygène pur dans les appareils de chauffage au bois, mais de l’air. Ce dernier ne contient donc que 21 % d’oxygène, le reste étant surtout de l’azote, gaz qui n’intervient pas dans la combustion mais qui transporte la chaleur.

On comprend donc l’importance d’un bon dosage air/combustible à une bonne combustion.


SUITE DE L'ARTICLE

 
/ 2
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Combustion du Bois : L'oxydation
Page 2 : Pyrolyse & Combustion du bois

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient


Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...