RECHERCHER

Poujoulat double sa capacité de production en bois de chauffage !




BF70BF70

Le leader européen des conduits de fumées, le Groupe Poujoulat, investit depuis plusieurs années dans la fabrication de bois chauffage de qualité par l’intermédiaire d'Euro-Energies, sa branche dédiée. Après avoir lancé deux usines dans l’Indre puis dans la Loire, une troisième usine a commencé à produire fin octobre. Elle doublera d’ici deux ans, la capacité de production du groupe. Tour du propriétaire.

 




Jusqu’au début des années 2000, la commune de Demangevelle, en Haute-Saône, disposait d’une filature installée sur un site de 10 hectares basé à proximité du Canal de l’Est. Après plusieurs années sans exploitation, le groupe Poujoulat a racheté et investi au total 26 millions d’euros afin de repenser et moderniser cette friche industrielle et l’inscrire dans la dynamique du groupe : produire du bois de chauffage séché en étuve et prêt à l’emploi.
 

 Les anciens bâtiments ont été désamiantés, le chauffage au fioul a été remplacé par un chauffage collectif au bois et une déminéralisation partielle du site a été rendue possible non sans quelques retards liés à la crise Covid 19. La totalité du génie civil ayant été nécessaire pour la réhabilitation de cette usine a été confiée et réalisée par des entreprises locales.


L’usine produit donc du bois de chauffage séché en séchoir à destination des particuliers se chauffant au bois bûche avec un poêle, un insert, une cuisinière ou une chaudière. La capacité de production  à terme (2 ans) de ce nouveau site est estimée à plus de 150 000 stères de bois. Cette production permettra aux marques du groupe « Woodstock » et « Crépito » de doubler leur volume commercialisable de bois de chauffage « plug and play ».


Afin de « faire tourner l’usine », 40 emplois seront créés et près de 150 emplois indirects seront générés dans la région. En effet, l’usine revendique un approvisionnement en bois dans un rayon moyen de 60 kilomètres autour du site. Les massifs d’où proviendront les arbres sont situés tout proche : Vosges, Jura et forêts de Haute-Saône. Le bois utilisé est essentiellement du hêtre.


Cette usine imposante est un modèle unique en son genre. Même l’industrie baltique, des pays de l’est ou allemande ne bénéficie pas d’une telle usine de production pour la fabrication et le conditionnement de bois de chauffage.
Un nouveau processus de séchage du bois a été développé pour ce site : il s’agit d’un tunnel dans lequel sont entreposés des casiers directement dans le séchoir pendant quelques jours. De plus, les bûches sont écorcées avant le séchage, ce qui est une nouveauté chez BF70 par rapport à BF36 notamment.
La chaleur produite par la chaudière biomasse du site permet de faire descendre le taux d’humidité contenu dans les bûches à environ 18 %.  Un taux inférieur aux 20 % recommandés par les fabricants de poêles pour une utilisation optimale de leurs appareils.


Cette usine va bénéficier d’une aide nationale du « Plan de relance » de l’état français. En effet, l’usine fait partie des 30 projets lauréats de la région Bourgogne/Franche-Comté qui vont bénéficier d’un financement. Ce soutient s’élèvera à hauteur de 800 000 euros.

 

Rappelons que ce bois de chauffage séché en étuve est la garantie pour le consommateur de bénéficier des meilleurs rendements possibles. 
Pour le groupe Poujoulat, il est nécessaire que le chauffage au bois domestique moderne dispose d’une filière de production et de distribution de combustible haute performance. L'usine BF70 vient largement aider le groupe dans cette mission. 





2021-03-25 00:26:43
retour aux actualités chauffage au bois

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :