Entretien avec Daniele Righi, DeManincor France



 
DeManincor est le "chef" de la cuisinière à bois en France. Nous nous sommes entretenus avec Daniel Righi pour en savoir plus sur cette entreprise, sa vision et les tendances du marché. 
 
 
1/ Daniele, vous êtes le responsable commercial du fabricant DeManincor en France
Pouvez-vous nous préciser les types de produits distribués en France sous la marque DeManincor ?
 
 
DeManincor est un fabricant de cuisinières à bois depuis 5 générations et la marque vend ses produits en France depuis une quinzaine d’années. 
 
Une des caractéristiques de DeManincor est d’approcher la Cuisine dans sa vision globale : Nous sommes producteurs de cuisinières à gaz ou induction, pas uniquement d’appareils à « bois ».  Nous pouvons ainsi proposer des pianos de cuisson complets avec du bois, du gaz/électrique, la crédence et la hotte dans le même style et de façon personnalisée. Cela permet de satisfaire le particulier comme les grands Chefs !
 
Là, je me permets juste de souligner le mot « producteurs » que j’ai utilisé à l’instant, car nous sommes un véritable fabricant. Il suffit de venir voir nos modèles et lignes de montage à l’usine pour s’en rendre compte. Il ne s’agit pas de produits assemblés !
 

 
2/ Parlez-nous de vos produits 
 
Les cuisinières à bois DeManincor  sont structurées dans 3 Lignes de Produit (Domino, Classica, ECO):
 
- gamme ECO avec des lignes de produits très propres et modernes, il s’agit d’une gamme complète très bien positionnée en terme de prix ; 
 
- gamme CLASSICA, elle vient d'être complètement renouvelée. Elle propose des cuisinières aux performances de combustion extrêmes avec des solutions d'encastrement directement dans les meubles pour coller aux intérieurs de nos clients ; 
 
- gamme DOMINO, une ligne révolutionnaire qui a été dessinée il y a 10 ans par un designer milanais. Sa chambre de combustion et le parcours des fumées viennent d'être optimisés.
 
Nous avons aussi une gamme Hydro pour les lignes Classica et ECO, ainsi que des poêles à bois hydro avec four.

 
 
3/ Les cuisinières à bois, c'est un petit marché non en France ? Combien d'appareils sont vendus en France chaque année ?
 
C’est vrai, les cuisinières à bois représentent un petit marché en France. On estime qu'il y a environ 5.000 pièces vendues chaque année. 
Et nous visons une petite partie de ce marché en nous focalisant sur  la qualité des matériaux et des finitions, avec bien sur une esthétique irréprochable.
 
Evidemment, une société comme DeManincor est donc obligée de vendre ses produits sur plusieurs marchés et pas seulement en France. 
Nous sommes donc présents sur tous les marchés traditionnels des cuisinières à bois en Europe (Allemagne, Suisse, Autriche, Italie, Espagne, Belgique, ..) et nous travaillons hors de l’Europe aussi (Japon, USA, Canada).   
 
 
 
 
4/  Quels sont vos clients ? La clientèle est-elle agée ?
 
Le type de clientèle est beaucoup plus variée que ce qu’on pense :
 
- Nous avons une partie de notre clientèle qui habite typiquement des territoires en province, loin des villes, où il est facile, pratique et économique de trouver du bon bois. 
 
- Il y a aussi le marché des résidences secondaires, typiquement à la montagne ou à la campagne. 
 
Nous approchons le marché « green » lié à l’optimisation de la gestion des ressources : l’exemple le plus clair est celui de l’hydro-cuisinière : avec le même bois (source renouvelable) nous pouvons cuisiner, réchauffer directement la cuisine et indirectement aussi (avec les radiateurs), tout cela avec un même appareil et une même buche de bois.
 
-  Les appareils aux lignes modernes nous permettent de travailler avec les cuisinistes et les professionnels du meuble. On touche alors tous types de personnes.
 
 
 
 
5/ Quid des restaurateurs, utilisent ils vos produits ? 
Je crois que De Manincor propose des solutions sur-mesure très haut de gamme pour les "pianos" professionnels, n'est ce pas ?
 
A partir de la fin de la deuxième guerre mondiale DeManincor a commencé à s’intéresser à la haute restauration et à la grande cuisine. 
 
On a commencé avec des modèles à bois, puis à charbon, à fioul, à gaz et aujourd’hui électrique avec contrôle à distance.
 
Mais toujours, nous avons visé la qualité et cela paie. Aujourd’hui nous sommes fiers de dire que nous travaillons avec de nombreux restaurants européens. Si on cumule les étoiles Michelin des restaurants équipés avec DeManincor, on arrive à 56 étoiles !
 
Si nous sommes une toute petite entreprise dans le marché de la restauration professionnelle, au moins nous sommes reconnus comme un expert. Et effectivement, nous ne faisons que du sur-mesure !
 
 
 
6/ Comment analysez-vous le marché français : Quels sont les attentes spécifiques des clients français par rapport aux autres marchés européens ? Voyez-vous des tendances se dessiner pour le futur ?
 
Grâce à mon travail, j’ai l’occasion de voyager tout autour de toute l’Europe et donc j’ai la possibilité de voir les différentes approches que chaque marché développe. 
 
- Si on parle des magasins, les revendeurs français sont, à mon avis, les plus sensibles aux aspects commerciaux : les showrooms sont très souvent bien situés dans des Zones Commerciales, avec un grand parking, avec une petite zone dédiée aux enfants, avec des belles enseignes visibles de la route, des grandes vitrines. Ce n’est pas tout à fait le cas dans tous les marchés. 
 
Une tendance que j’observe est celle d’avoir des cuisinières à bois en fonctionnement dans les showrooms : cela permet de montrer le produit au mieux de sa forme, de chauffer le showroom (en hiver c’est bien utile ;), et même de préparer un bon café pour les clients.
 
 
- Si on parle des produits, voyons ce qui se vend en France Le produit le plus vendu est issu de la gamme DOMINO. Il est équipé d’un grand four et d’un grand foyer qui permet d’utiliser les buches de 50cm. 
 
Nous observons aussi que les ventes de combinés bois-gaz ou bois-électrique partent à la hausse. Cela traduit à mon avis la recherche d’un piano de cuisson complet et harmonieux.
 
 
- Quant aux français, ce sont clairement des gastronomes. Du coup, il y a une plus grande technicité qu’ailleurs car les clients tiennent à réussir leurs recettes !
Les particuliers posent toujours beaucoup de questions sur le côté « Cuisson » : la plaque en fonte, le four... Ils regardent la cuisinière à bois comme « une cuisinière qui réchauffe », pas comme « un poêle qui cuisine ». Et cette approche nous va très bien !
 
 
 
 
7/ Ces derniers temps vous avez beaucoup travailler sur l'optimisation des appareils existants.
Pouvez-vous nous donner des exemples d'améliorations ? Comment avez-vous procédé ?
 
C’est vrai. Ces dernières années nous nous sommes concentrés sur l’amélioration constante des performances de nos produits.
 
Au niveau esthétique nous avons clairement vu que le marché apprécie nos produits, et donc nous avons essayé de les révolutionner mais sans trop changer leur aspect.  
 
Dans le cas de la gamme CLASSICA nous avons créé une toute nouvelle chambre de combustion pluri-parois (avec beaucoup de parois (coupe thermique) entre le feu et les côtés extérieurs), qui nous a permis de réchauffer l’air frais qui rentre dans le foyer et d’avoir les côtés de la cuisinière froids pour permettre l’encastrement direct dans les meubles sans fileurs/entretoises ni ventilation électrique. 
 
Nous avons aussi travaillé sur le triple vitrage et sur les briques réfractaires autour du parcours des fumées afin d’avoir une combustion propre à haute température et de garder la chaleur pour chauffer la maison.
Les performances ont ainsi été nettement améliorées.
 


 
8/ Pour finir quelles sont vos ambitions sur le marché Français ?
 
La France est un marché stratégique et très important pour DeManincor. Aujourd’hui c’est le deuxième marché en volume de ventes (après l’Italie) et comme je le disais tout à l’heure, on y aime la bonne cuisine et les bons produits pour la faire.
 
Notre objectif est d’augmenter les ventes bien sur et nous pensons que cela sera possible si nous travaillons bien ces 3 aspects :
 
- La distribution : Notre ambition pour les prochaines années est de compléter notre présence sur le territoire français, car aujourd’hui il y a encore des zones qui ne sont pas vraiment couverte par des revendeurs. 
 
- Le respect des enjeux et contraintes environnementales : Nous devons répondre aux exigences spécifiques de chaque territoire et en particulier du territoire français.
 
- La qualité produit : L’amélioration de nos produits permet d’augmenter les ventes.
C’est aussi simple que cela !
 
 
Merci Daniele pour cet échange.
 
 
Vous trouverez plus d'informations concernant DeManincor sur le site :
 
 
 
 
 
 
 
 





retour aux actualités chauffage au bois

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Partenaires





Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...