Intention d’achat dans le chauffage au bois


etude intention achat

 

Bien sur les Français ont une opinion favorable des énergies renouvelables comme l’indique l’étude Opinion Way / Qualit'ENR car elles permettent :
- D’assurer l'indépendance énergétique pour 86% d’entre eux
- De bien se sentir chez soi pour 84%
- De faire des économies pour  79%.

Le niveau de confiance autour de ce type d’énergie est d'ailleurs confortable à hauteur de  80%.


Comment cela se mesure dans les faits ?

Le taux d'équipement de la résidence principale des ménages apparait comme tel :
- 17% des sondés se disent être équipés d'un insert bois, vieux de 16 ans en moyenne (techniquement, il doit donc plutôt s’agir  d’une cheminée ouverte, plutôt que d’un insert et on mesure là l'intéret des crédits d'impots pour renouveler le parc et améliorer performance et qualité de l'air)
- 12% d’ un poêle à bois vieux de 10 ans
- 5 % d’une chaudière bois âgées de 14 ans en moyenne
- à comparer avec  les 8% qui ont des panneaux photovoltaïques ou un chauffe eau solaire


Les intentions d'achat d'un chauffage au bois

Mais projetons-nous dans le futur. L’Intention d’achat pour un chauffage ENR est d'environ 26 %, nettement supérieure à celle de l’an passé.

- 8% envisagent une installation d’un poêle (l’étude parle de poêle bois mais ne mentionne pas les poêles à granulés, on gardera donc en tête qu’il peut s’agit des 2 types d’appareils) à 24% dans un délai de 6 mois à 1 an (40% dans 1 à 2 ans, 35% à plus long terme),

- 7% d’un insert bois à 33% dans un délai de 6 mois à 1 an (29% dans 1 à 2 ans, 36% à plus long terme),

- 6% chaudière bois à 40% dans un délai de 6 mois à 1 an (19% dans 1 à 2 ans, 40% à plus long terme).

Le chauffage au bois se retrouve ainsi en compétition directe avec le solaire thermique quand les intentions d’achat pour les panneaux solaires et les pompes à chaleur sont un peu derrière mais en augmentation.


Quel budget pour un chauffage au bois ?

Auparavant l’étude ne posait pas cette question aux sondés, et elle est intéresssante.
A la question "quel budget avez-vous en tête", les sondés répondent :
- 1 684€ pour une chaudière à bois (on suppose que cela concerne aussi les chaudières à granulés),
- 1 416€ pour un poêle
- et 1 200€ pour un insert bois.

Ces réponses permettent de comprendre le décallage entre l'intention d'achat d'une chaudière (assez élevée) et la réalité du nombre de ventes annuelles (seulement 15 000 à 20 000 appareils vendus en moyenne). Les Français n'ont pas conscience qu'il faut plus de 5000€ pour installer une chaudière et quand ils l'apprennent, ils ne passent pas à l'acte car le fossé est trop grand.
Le prix moyen estimé pour un poêle est lui aussi assez éloigné de la réalité des prix qu'un particulier trouvera chez un spécialiste. Les GSB et Internet ont contribué à ce décallage et on suppose qu'il est grandissant (dommage que les anciennes études ne permettent pas de le savoir). Nous y reviendrons...

Enfin l’étude s’intéressent à la confiance envers les installateurs (c’est plutôt normal de la part de Qualit’ENR) et elle note que 72% des français connaissent le dispositif RGE.

 

PS.
Cette étude vient compléter ces autres chiffres
https://www.poelesabois.com/infos/actu/marche-2015.php






retour aux actualités chauffage au bois

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :


Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...