RECHERCHER

Création de la Fédération des Installateurs de Poêles & Cheminées (FIPC)



Les professionnels du chauffage au bois s'organisent et créent la FIPC : la Fédération des Installateurs de Poêles & Cheminées !

 

Les objectifs de la Fédération des Installateurs de Poêles & Cheminées (FIPC)


- Faire reconnaitre le métier d’installateurs
- Créer du lien
- Former et faciliter le recrutement
- Représenter et défendre le secteur du chauffage au bois
- Echanger et soutenir

tels sont les objectifs de cette tout nouvelle fédération en vue de « construire collectivement l’avenir de notre profession » indique le site Internet de la FIPC  sur lequel figure aussi la charte.

 

La génèse de la FIPC


Mr Escrieut, gérant de Coté Flammes Lauragais, société de 11 personnes et depuis 15 dans la filière, nous explique la genèse de ce projet :

« Au départ, l’idée a germé lors d’une réunion annuelle avec 7 amis de la profession. On en a parlé autour de nous. On a ainsi constitué un groupe de 30 membres fondateurs qui voulaient être représentés : On le voit avec la Loi climat et résilience, notre environnement de travail change vite et on ne peut pas faire que subir, il faut qu’on ait une participation active dans cette évolution. 

Du coup on s’est mobilisé :
- on a chacun investi  1 500€ pour financer le projet
- on a tous appelé des contacts de la profession pour leur parler du projet et les inviter à adhérer
- et on a lancé des groupes de travail  pour qu’ils se penchent sur l’organisation de la fédération (statuts, logo..) et sur différents thèmes de réflexion (formation, code APE, fiches métiers…

Cela a donné à un bon nombre de visio les jeudi matin  bien que cela ne soit pas toujours simple de trouver du temps surtout en haute saison ! ».

Mais les 30 membres ont bossé dur, « on s’est vraiment retroussé les manches pour mettre en marche cette fédération. »

 

Prochain RDV : L’Assemblée du 22 Mars et l’élection d’un bureau 


L’idée c’est d’arriver avec une feuille de route claire pour l’assemblée générale qui doit avoir lieu le 22 Mars 2022 près d’Orleans et qui permettra d’élire le bureau. 

Dès le 23 Mars, l’équipe élue saura ainsi quelle route prendre.

En attendant ce travail de réflexion de fond, il y a un gros travail de terrain : Il faut mobiliser les installateurs pour qu’ils adhèrent. Patrice Escrieut dit viser les 200- 300 adhérents d’ici l’Assemblée. « Cela semble atteignable. Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre cet objectif » rajoute t’il. La cotisation coûte 500€. Seuls les adhérents pourront participer à l’AG.

Les fabricants peuvent devenir membres partenaires. 2 places leur sont réservées au conseil d’administration. « C’est important de traviller avec les fabricants pour être en connexion avec la filière et aborder les questions normatives dans leur ensemble.

Déjà 10 fabricants nous ont apporté leur soutien comme Modinox et Jeremias, Atelier 19, Jotul ... avec une cotisation de 3000€.  On veut des acteurs impliqués, pour qu’ils participent aux groupes de travail qui seront créés ».

 

Que répondez-vous aux installateurs qui disent que cela ne sert à rien ou que d’autres ont déjà essayé ? 


« Il n’y a pas eu de projet de cette ampleur il me semble, c’étaient plutôt des corporations régionales
et puis les choses ont changé : le métier s'est professionnalisé, il s’est complexifié. On sent le besoin de faire porter notre voix. »

Certains disent en effet que cela ne sert à rien ou que des tentatives ont déjà été faites » répond par ailleurs Mr Tastet qui travaille dans l’univers du chauffage au bois depuis 1990 au travers de l’entreprise Cheminées Tastet dans les landes à Dax, une structure de 15 personnes qui distribue des marques comme Interstoves, Stuv, TurboFonte,Tulikivi... 
« Mais quand j'appelle des confrères et je note que plus de 80% d’entre eux sont enthousiastes quand on leur présente ce projet. »

« J’encourage d’ailleurs mes confrères, enchérit Mr Escrieut, à aller sur le site de la FIPC pour s’informer et à nous rejoindre afin que ce projet soit une réussite totale.
 


Alors nous avons posé la question à plusieurs adhérents:
« pourquoi avez-vous rejoint ce projet ? »


- Jean-Luc Tastet qui est l’un des 30 membres fondateurs, répond :
 « Pour être plus fort, je pense qu’il il faut être nombreux. 

En se regroupant, on peut :

  • défendre la profession (qui n’a même pas de code APE), et nos intérêts communs
  • améliorer la formation,
  • renforcer les relations avec les fabricants, le gouvernement ou les organismes type Qualit ENR
  • s’entre aider."

 


- Xavier Vincent vient d’adhérer. Il est gérant des Cheminées Nicolas à Orvault près de Nantes. Il répond :

"Aujourd'hui, ça fait 15 ans que je suis dans le métier et quand j'ai commencé en tant apprenti poseur...il n’y avait rien en alternance, car c'est un métier non reconnu. J'ai du faire menuisier en CAP. Nous avons un problème de compétence dans notre domaine car il n'y a rien pour apprendre...donc on fait tous comme on peut et on lit le DTU comme on l'entend...il faudrait plus de formation concrète du terrain.

J'ai l'avantage d'avoir fait poseur, vendeur et maintenant gérant...je pense connaître nos difficultés et ça permet d'échanger avec d'autres personnes du métier car cette fédération est créée par des gens comme moi, qui ont les mêmes problématiques."

 

- François Mouret pour Tiplo (Ile de France) répond :

"J'ai toujours trouvé dommage que notre métier n’existe pas officiellement… On est quoi : commerçant ? chauffagiste ? ramoneur ?…on ne sait pas. Cela induit un manque de reconnaissance. Il faut se regrouper pour avoir une voie qui puisse être entendue. 

Mon 2e objectif concerne la formation. A partir du moment où on est reconnu, on peut mettre en place des formations.

Et puis j'aime la notion d'entre-aide, je pense que le côté humain, le côté "associatif" a de l'importance. C'est mon 3e objectif.

En tout cas je constate qu'il y a un vrai collectif au sein de la FIPC, on a bien travaillé jusqu'à maintenant, c'est très collégial."

 

 

Plus d’infos sur https://fipc.fr/





2021-12-21 18:38:03
retour aux actualités chauffage au bois

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :