RECHERCHER

Chauffage au bois : net recul des ventes en 2020 d'après Observ'er



Chaque année l’Observatoire des énergies renouvelables (ObservER) diffuse dans le courant du premier trimestre les chiffres et son analyse des ventes d'appareils de chauffage au bois de l'année passée. Les chiffres de ventes de poêles, inserts ou chaudières sont tombés pour l’année 2020 : Il sont en net recul par rapport à 2019. On vous livre les premiers résultats qui seront consolidés prochainement.

L’année 2020 étant terminée, il est temps  pour la filière française du chauffage au bois de faire les comptes. C'est ce que permet l'étude commandée par l’ADEME auprès de l’Observatoire des énergies renouvelables (ObservER) qui comptabilise le nombre d’appareils commercialisés.


En début d’année 2021, 137 entreprises ont été sollicitées afin de transmettre à ObservER le nombre de poêles, cuisinières, foyers fermés, inserts ou chaudières commercialisés entre le 1er janvier et le 31 décembre 2020.

Seuls les produits justifiant d’une puissance inférieure ou égale à 36 kW sont comptabilisés. Sont aussi exclus les foyers ouverts. Finalement, ce sont 75 entreprises qui ont répondues à ce questionnaire.

A ces réponses ont été ajoutées des hypothèses sur des volumes de ventes pour les acteurs de la filière n’ayant pas répondus au questionnaire.

 

Le résultat est sans appel : baisse de 16,4 % de ventes d’appareils de chauffage fonctionnant au bois en 2020 par rapport à 2019. Cela représente une baisse de 61 775 unités.

Les chiffres des ventes 2020 selon Observ'ERLes chiffres des ventes 2020 selon Observ'ER


Les premières informations sur l’étude et ses résultats :

  • ObservER a créé une nouvelle catégorie de produits en intégrant dans la catégorie « poêles », les poêles hybrides valorisant des bûches et du granulé
     
  • Le poêle à granulé accuse une baisse de 18,7 % de ses ventes en 2020 par rapport à 2019 en passant de 149 510 unités commercialisées en 2019 à 121 500 en 2020
     
  • La baisse des ventes de poêles à bois est  moindre, mais elle est tout de même de 13.7%
     
  •  Les foyers fermés et inserts, en chute « libre » depuis plusieurs années continuent de voir leurs ventes baisser, avec un recul entre les deux dernières années analysées de 25 %
     
  • Point positif, les ventes de chaudières fonctionnant aux granulés de bois augmentent en 2020 par rapport à l’année précédente avec la commercialisation de 340 chaudières supplémentaires pour un total de 14 530 soit +2.4%). Il faut dire que ce type de chauffage est très favorisé par les aides publiques. On est loin des chiffres de 2018 (6 900 ventes) !


Ces données seront, dans les prochaines semaines, consolidées en réinterrogeant des acteurs n’ayant pas répondu mais également en sollicitant l’analyse des syndicats et interprofessions de la filière du chauffage domestique au bois en France : Flamme Verte, Propellet France, CAPEB, etc.

Nous aurons donc l'occasion d'en reparler.

Mais pour l'heure, l’année 2020 apparait comme l’année la moins prolifique des 10 dernières année en termes de ventes d’appareils de chauffage au bois. C'est la 3e année de baisse consécutive. Les premières raisons invoquées sont la crise sanitaire et les hivers doux à répétition.





2021-04-19 21:34:15
retour aux actualités chauffage au bois

COMMENTAIRE(S) :

Cyril (44) le 09/04 :

Quand meme etonnant ces chiffres :
Les ventes de chaudieres à granulés explosent mais pas d'apres cette etude
Les chiffres de certains fabricants doivent manquer comme l'indique l'etude.
Cyril (44) le 25/03 :

Je suis assez surpris par ces chiffres car j'attendais des ventes quasi stables ou en légère baisse. Les retours des fabricants et des installateurs spécialisés semblaient assez positif vu le contexte Covid.

Peut etre il y a t'il eu plus de souci en grande surface, chez les chauffages ou avec quelques grandes marques ?

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :