RECHERCHER

Un plan de lutte contre les émissions de particules fines



En France, le ministère de la Transition écologique a lancé un plan d’action visant la réduction des émissions de particules fines de 50% d’ici 2030.

Dans le cadre de la lutte contre la pollution de l'air, L'Etat français cible tout particulièrement les oxydes d'azote (trafic routier) et les particules fines (principalement émises par le chauffage au bois).

Contre ces dernières, Il a  établi un plan de lutte qui est la suite logique de la consultation dont nous avions parlée. Il est entré en vigueur le 23 Juillet 2021.

L'objectif est de réduire les émissions de particules fines de 50% d'ici 2030 !

Cela passe par :

 

- le remplacement de 600.000 foyers d’ici 2025

Ce sont les aides déja existantes (Ma Prime Renov, C2E, Fonds Air Bois) qui devraient inciter les particuliers à remplacer leur ancien appareil non performant, le Ministère rappelant que ces aides "peuvent représenter jusqu'à 90 % du coût d'achat d'un équipement plus récent pour des ménages modestes ».

La nouveauté ne viendrait donc pas des aides mais plutôt :
* d'un plan de communication sur ces aides
* de nouvelles recommandations dans le diagnostic de performance énergétique (DPE).

 

- la promotion de bonnes pratiques 

* l’utilisation de combustibles de meilleure qualité, notamment du bois plus sec pour les poêles a bois.

« Il s'agit ainsi de s'assurer que le bois combustible vendu a été suffisamment séché avant d'être mis à la vente, ou, le cas échéant, que les distributeurs fournissent des recommandations à l'acheteur sur les conditions de séchage appropriées avant son utilisation », détaille le ministère.

Cela passera par un label de qualité "unique national" qui sera créé dans les 12/18 prochains mois (sans préciser si cela concerne France Bois Buche)

* le ramonage obligatoire.

 

- des mesures plus drastiques dans les zones plus touchées

Dans les zones couvertes par un plan de protection de l’atmosphère (PPA)  les préfets pourront interdire l'utilisation des appareils à foyers ouverts qui sont les plus émissifs ou bien ils pourront  "conditionner l'installation de nouveaux appareils" (performants).
 

- Un décret à venir qui interdira  les cheminées à foyer ouvert dans les bâtiments neufs à partir de septembre 2022.
 


En route (en marche?) vers un chauffage au bois plus performant donc plus propre !





2021-07-27 02:32:55
retour aux actualités chauffage au bois

COMMENTAIRE(S) :

alphonse (18) le 22/10 :

la pollution de l'air due aux ancestrales cheminées à feux de bois est une des plus grande préoccupation à avoir ! : les poussières de suie et de fumées de cheminées à bois sont cancérigènes : le benzopyrène (faisant partie des hydrocarbures aromatiques polycycliques HAP) dans le goudron des poussières de résidus de combustion de carbone (et la fumée des cigarettes !), sont des composés cancérigè

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :