RECHERCHER

Le dimensionnement gratuit des conduits avec Conduit'Réno



ProFeel avec Le COSTIC (Comité Scientifique et Technique des Industries Climatiques) lance l'application "Conduits'Reno" , un outil de calcul de dimensionnement des conduits de fumée (et d'audit). Ergonomique, intuitif, il est simple d'utilisation. On parle de cette application avec le Chef de projet, Thomas Godard, ingénieur d'études et formateur au Costic :

 

 

Comment est venue l’idée de cette application "Conduits'Reno" ?


L’application fait suite au projet RAGE de 2014 où des abaques de dimensionnement pour les appareils à bûches avaient été réalisés. L’obligation de dimensionnement pour les conduits de fumées est un point d’autocontrôle présente dans les fiches RGE (Quali-bois) et les pros ont fait remonter le manque d’un outil simple et efficace de dimensionnement pour les appareils au bois, et surtout pour les appareils aux granulés.

Apres avoir pointé du doigt les manques avec l’AQC (Agence qualité construction),  la décision de lancer un outil de dimensionnement des conduits a été prise.

On a regardé ce qui existait : 
- soit des outils liés à des professionnels avec un potentiel manque d’indépendance
- soit des logiciels complets mais payants, ne traitant que le bois, avec de nombreuses entrées (une soixantaine) ce qui n’est pas pratique quand on est sur le terrain
- soit des outils pas totalement a jour (l’outil du CSTB datant de 2007)
Et on s’est dirigé vers un outil gratuit, simple, indépendant, à jour.

Cette appli s’inscrit dans le cadre d’un ensemble de projets lancés par PROFEEEL avec des guides mais aussi des outils pour les professionnels. Ce n’est pas un projet COSTIC, c’est un projet commun (CAPEB & UMGCCP / ADEME / UNICLIMA, etc.).



Vous visiez les ramoneurs ?


Non, on vise d’abord l’installation mais c’est vrai que l’outil permet aux ramoneurs de faire des audits.

Par exemple, s’il y a une production anormale de bistre, le ramoneur peut essayer de trouver l’origine du problème en s’aidant de l’application.



Comment avez-vous fonctionné pour créer cet outil ?


Dès le départ, l’objectif était d’avoir une application simplifiée pour l’utilisateur. Nous avons donc convenu dès le début avec l’ensemble du groupe de travail qu’il ne fallait pas demander à l’utilisateur de saisir plus de  12 infos (« entrées ») afin que cela suffise pour être précis et que cela reste rapide et simple.

On est parti de la norme européenne de calcul (NF EN 13384-1) qui a d’ailleurs été mise à jour en 2019. On a commencé à poser des règles de calcul sur Excel.

Ensuite on a fait tourner des macro sur une multitude de cas. 

Avec la contrainte des 12 entrées, on a cherché simplifier et donc à regrouper des informations pour passer de plus de 60 entrées exigées dans la norme à 12 entrées dans l’application.

Par exemple on a étudié les caractéristiques des appareils à granulés de nombreux fabricants, puis on les a regroupées en 1 typologie par plage de puissance (donnée facilement connue pour un appareil). On a ainsi 1 produit type de poêle granulés par puissance maximale ce qui évite d’avoir à rentrer toutes les données de l’appareil (données qui ne sont pas toujours faciles d’accès pour un PRO sur le terrain : Puissance intermédiaire, Températures des fumées, Débits des fumées, Pressions minimales nécessaire à la buse, etc.)

Enfin on a comparé nos résultats avec Kesa pour valider nos calculs.
Nous avons généré au final plus de 2 millions de cas possibles de dimensionnement. 


 

La simplification, c’est le maitre mot ?


Oui, cela passe par la limitation à 12 entrées comme je viens de l’expliquer.
Cela passe aussi par de nombreuses combinaisons automatiques. 
Par exemple, on ne traite pas des cas insensés comme un conduit buches en 80 mm. Autre exemple avec une chaudière, on ne demande pas s’il y a un conduit d’arrivée d’air comburant. 



Qu’est-ce que l’outil permet de faire au final ? 


Il permet :

- de dimensionner 

- de réaliser un audit technique : cela rassemble les grands points à regarder, points, qui peuvent poser problème avant l’installation d’un nouvel appareil (par exemple dans le cas où l’on souhaite remplacer une chaudière fioul par une chaudière granulés)

- de réaliser un audit règlementaire (en analysant le local d’implantation, le conduit de raccordement, le conduit de fumée).
De même que pour le dimensionnement, nous avons souhaité dresser une liste simplifiée de points réglementaires et normatifs à regarder pour les PROS. Cet onglet permet de pointer du doigts les principaux manques en termes de sécurité et de malfaçon. Plus qu’un simple outil de vérifications, nous avons souhaité accompagner les pros en proposant des rappels règlementaires illustrés, synthétiques et très pratiques. Ils sont accessibles quand on clique sur les boutons ((i)) (information).

Ce travail a nécessité 1000h de travail pour la conception, les tests et le suivi (hors développement informatique). Les formateurs Qualibois internes au COSTIC ont participé à ce travail.

L’ensemble du groupe de travail (CAPEB, l’UMGCCP, l’ADEME) a aussi remonté des remarques.


 

En matière de dimensionnement, que donnent les résultats ?


Le résultat consiste à dire si l’installation est conforme ou non conforme. L’outil ne suggère pas d’optimisations (il ne décide pas du diamètre à prendre ou ne suggère le diamètre optimal) . Mais l’utilisateur peut facilement tester l’impact qu’aurait sur l’installation un autre type de conduit (autre diamètre, etc.). 



Prenons le cas d’une installation en zone 1 à moins de 40 cm au-dessus du faitage.


Dans le cadre d’un dimensionnement, l’application ne prendra pas en compte le risque de surpression lié au non-respect de la norme. L’outil ne fait qu’accompagner le professionnel.

Par contre dans le cas d’un audit règlementaire, l’application lui demandera de vérifier que la norme a bien été respectée. Et s’il a besoin d’une clarification de la norme, en cliquant sur ((i)), il retrouvera les points clés qui doivent être respectés. Même chose pour la compatibilité avec les systèmes de ventilation par exemple. 

A noter que les pénalités liées au non-respect des exigences réglementaires, qui sont prises en compte dans la norme de calculs (NF EN 13384-1), sont très pénalisantes dans le calculs. Il est très difficile d’obtenir un dimensionnement conforme de l’installation avec des exigences non respectées en termes de débouchés ou d’amenée d’air comburant.

 

Parlons des critiques qui peuvent être formulées. Cet outil peut-il être perçu comme trop simple ou simplificateur ?


Oui c’est sûr, c’est un outil simplifié, et on voulait que cela soit le cas. C’était une demande du terrain qui nous a été remontée. 

Mais combien de professionnels justifient leur installation par une note de calcul ?
Cet outil peut aider à améliorer la situation. 

Et l’objectif n’est pas de remplacer les autres appli.

En cas d’expertise, le professionnel aura besoin d’entrer dans le détail. On ne pourra pas se contenter d’indiquer que les conduits ont un « tracé simplifié » ou bien un « tracé exigeant ». Autres exemples : L’appli ne gère pas les plafonds cathédrales et les installations étanches.

 

Cela va-t-il évoluer ?


Cela dépendra des retours que nous recevons.
On a déjà des améliorations ergonomiques à faire. Gérer le plafond cathédrale ne serait pas trop compliqué. Par contre c’est beaucoup plus compliqué pour la gestion des installations étanches. Elles sont liées à des produits sous avis techniques qui ont certaines caractéristiques spécifiques ce qui revient à faire du cas par cas. D’un point de vue normatif, on ne peut plus faire de regroupements.
 


L’application est disponible en téléchargement gratuit sur Google Play et Apple Store.

 





2022-04-01 21:59:35
retour aux actualités chauffage au bois

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :