RECHERCHER

Avis et test de bûches de bois compressés



Chauffatout, un membre du forum de Poelesabois.com, a testé la combustion de buches de bois densifié. Nous retranscrivons ici son bilan. Il s'agit comme il le dit" d'un essai ponctuel avec un lot de bûches achetées au hasard chez Leclerc". Ce test n'a donc pas vocation à donner une vision globale du marché du bois densifié mais permet de se faire une idée des avantages et inconvénients de ce type de combustible.

Dans le but de tester le taux de cendres après combustion de bûches compressées en situation réelle, je viens d'acquérir 5 packs de bûches compressées.
 

Surprise : Pas de mention de la Puissance

Il n'y a aucune mention de la puissance calorifique du produit acheté...bizarre alors que la plupart des fournisseurs  l'indiquent pour information légitime.

En parcourant les sites internet, la puissance des bûches varient suivant les autres fournisseurs allant de 4.4 à 4.8Kwh/kg voir ....5.2 pour le  plus optimiste. Les notices osent parler de ..."bois naturels", certains sites parlent de bois de récupération ...non traités. Aucune mention de la référence et agrément de l'usine de production sur les ensachages (nébuleux tout cela)

Pour certains produits, on retrouve sur internet des fiches informatives alors que je ne dispose ici d'aucune info complémentaire, il y a une simple page basique A4 sans réelle information complémentaire.

Avant d'acheter ce type de produits, je recommanderais de bien lire la fiche informative sur l'emballage puis ensuite d'aller sur internet pour rechercher les bonnes informations disponibles pour savoir ce que l'on achète.

 

Constat concernant le conditionnement 

 En fonction de la qualité du stockage, les bûches peuvent se charger en humidité donc altération du rendement en conséquence : silence total sur ce point important.

Il faut être en capacité d'avoir une local ...au sec pour conserver les performances annoncées de pouvoir calorique. 

 

Notice sommaire voire dangeureuse

Le "MODE d'EMPLOI" de mes packs bûches prévues pour les foyers fermés préconisent ...4 bûches pour démarrer avec quelques cubes d'allume-feu = incroyable mais vrai !

4 bûches de 2kg environ soit 8kg à 4.5Kwh = 36Kwh. On peut comprendre que certains utilisateurs non avertis surchauffent leur appareil et leurs conduits avec de telles préconisations.

Par contre la notice mentionne quand même : "selon votre appareil nous vous préconisons  l'utilisation d'1 à 2 bûches  maximum afin de maintenir la chaleur du foyer sans risque." C'est contradictoire mais cette mention est tout de même bienvenue.
 

Nature des produits utilisés pour ces buches compressées

L'absence de l'indication précise des essences de bois et surtout le rendement de chauffe me laisse penser que c'est un peu la jungle.

En faisant des recherches sur Internet, la nature des produits de base va du bois dur déchiqueté (chêne, chataignier, charme, hêtre,...) vers les bois tendres (bouleau, tremble, épicéa, sapin, pin voir eucalyptus).

Effectivement, les bûches à base d'eucalyptus doivent sacrément chauffer vu l'inflammabilité de ce type d'essence de bois. La encore attention au risque de surchauffe.

En fait il n'existe pas encore de norme en FRANCE pour les bûches densifiées. L'entreprise Gruchy indique ceci au sujet de label qualité:

"Il n’existe aucun label pour les bois de chauffage compressés en France. En revanche, dans d’autres pays, il existe des certifications telles que le DIN EN 14961-3, qui sont reconnues pour le bois de chauffage compacté. C’est l’institution internationale TUV Rheinland, à travers le laboratoire DIN CERTO qui gère la certification en question."

Ceci explique la grande différence d'information sur les emballages entre les pellets et les bûches densifiées où tout me parait vague actuellement.

Pour les plus curieux désirant en savoir un peu plus, le site "librairie.ademe" dresse un état des lieux avec des informations intéressantes sur les lieux de production,du nombre de revendeurs et de ce que l'on peut trouver dans une bûche compressée vendue en France vu l'absence de réglementation clarifiée.
https://librairie.ademe.fr/energies-renouvelables-reseaux-et-stockage/1360-etat-des-lieux-de-la-filiere-buche-reconstituee.html

 

 Le risque de surchauffe et de deformation de l'appareil

Je comprends mieux les réticences de "Cris" qui dans le forum de Poelesabois.com préconisait d'être prudent avec de ce type de combustible. Puissant, il peut générer des montées en chaleur trop brusques si mal employé.

C'est notamment vrai pour les appareils en fonte nécessitant une montée progressive en température. Les utilisateurs de poêles qui ont des grilles foyères déformées, cassées,...trouveront peut-être dans cet article un début d'explication à leur problème (cela vaut aussi pour les usages non raisonnés de journaux, résineux, bois en trop grande quantité).

A noter : la dilatation des bûches compressées est impressionnante dans le foyer. Elles doublent de longueur lors de la combustion, un morceau de 17cm passe allégrement à 34cm de longueur. S'il n'y a pas d'espace suffisant, la bûche devient arquée sans que cela n'induise de forte poussée sur les éléments réfractaires du foyer.
 

Les avantages des buches compressées et inconvénients par rapport au bois

Les  bûches traditionnelles posent des problèmes (manque de crédibilité du volume livré, taux d'humidité parfois élevé, difficulté d'obtenir des longueurs adaptées à son poêle, prix variable,...) 

Les bûches compressées ne sont pas exemptes de remarques négatives :
- Risque d'un fort différentiel de pouvoir calorifique selon le fabricant,
- Risque de sur-chauffe
- Origine des matières parfois opaques lorsque l'on lit sur les sites " origine combustibles: bois récupération déchiqueté, pied maîs, cep de vigne",
- comme pour le pellet, les déchets plastifiés et cartonnées des emballages des bûches compressées ne sont pas anodins en volume. Ce point est souvent occulté dans les comparatifs bûche traditionnelle / bois compressé. Peu d'emballage semble mentionner cette contrainte de recyclage et les options possibles.
- Coût élevé de ce type de produit de l'ordre de 2 à  3 fois le prix des bûches traditionnelles...

Mais elles présentent aussi des atouts intéressants :
- Simplicité pour adapter ses longueurs de bûches à son foyer, d'ailleurs les fabricants pourraient peut-etre faciliter le fractionnement
- Nettement moins de poussières de manutention,
- Allumage aisé et bon rendement (si elles sont correctement stockées).


Impressions sur mon premier "essai de bûches compressées" :

- Nécessité de fractionner la première bûche pour amorcer la combustion,
- Beaucoup de petits bois à prévoir pour l'allumage des bûches,
- Cela chauffe bien mais cela n'a rien à voir avec la gestion d'un feu de bûche traditionnelle.
La vue des flambées est moins chaleureuse, idem pour la fin de combustion (nostalgie du vrai feu certainement, j'assume...)
- Ce type de combustible répond certainement à des situations particulières où la gestion de vraies bûches peut poser beaucoup trop de contraintes techniques (pas d'espace pour stocker, pas de bois bûches sèches, pas de contraintes budgétaires...).


Mesure du taux de cendres des buches compressées

Après 2 jours de chauffe uniquement avec des bûches compressées, la mesure du taux de cendre est très correcte, et elle est conforme à l'étiquetage c-a-d bien inférieure à 1% (0.5% testé sur 30kg de bûches).

 

Le prix des buches densifiées

- le produit acheté pour ce test (4€99 les 8kg soit 0.62€ le kg) est très dissuasif par rapport aux bûches conventionnelles. En produit palettisé, le prix minimum semble être de l'ordre de 0.40€/kg, encore bien cher selon moi, sans oublier les coûts/mode de livraison,

Pour info, nos bûches traditionnelles nous reviennent bien moins chères (0.21€ le kg en 25cm de longueur) avec un retour hyper satisfaisant de qualité de chauffe.


Test de qualité des buches densifiées

Après avoir fait tremper un morceau de bûches dans l'eau (méthode classique pour voir la qualité des pellet) en test comparatif avec des pellets, le broyage me semble bien succinct par rapport aux pellets. D'autre part, les morceaux sont hétéroclites et cela laisse penser qu'ils ont des origines très diverses.

Pour info, le bon pellet est issu exclusivement de sciure. Le mode de fabrication est la même technique pour les 2 produits sauf le diamètre de sortie (6mm pour le pellet, 8-10cm pour les bûches compressées). Logiquement, le prix des bûches compressées devraient être inférieur au pellet (produits plus grossiers), ce qui ne semble pas être le cas.


Test de performance

- au niveau rendement de chauffe, ce type de bûche se révèle médiocre dans mon test par rapport aux bûches traditionnelles. Je pense que l'absence de mention de pouvoir calorifique cache une sous-performance par rapport à de bonnes bûches compressées.

Pour mon essai, 15kg de bûches/ jour  pour une température extérieure de 8°C est contre-performant avec mon type de poêle. En bûches traditionnelles pour ce niveau de température, ma consommation est de 11kg maximum.

- au niveau qualité de chauffe, mon épouse me rejoint sur l'inconfort du ressenti, on n'atteint pas les mêmes courbes de chauffe, la qualité du chauffage bûches traditionnelles est inégalable. On connait bien la perception de cette différence car ce même ressenti se retrouve si on passe avec le chauffage pellet, lui aussi moins performant en qualité.

N'éxagérons rien  non plus, ça chauffe mais la diffusion de chaleur est différente, même l'inertie du poêle se retrouve pénalisée avec les bûches compressées. Je pense que ce type de produit compressé est plus adapté pour des appareils de petite puissance et ...sans grille foyère. La grille de notre poêle bûche me semble inadaptée en espacement et en arrivée d'air.

- les rendements comparatifs annoncés sur les sites me semblent fantaisistes parfois en dévalorisant le bois traditionnel à titre de comparaison en annonçant des taux comparatifs d'humidité allant de ...30 à 50% pour la bûche traditionnelle. De plus annoncer qu'une tonne de bois densifié correspond à 4 stères me parait grotesque, à la vue de ce test du moins.
 

Un mot sur les bûches de nuit

Petite remarque sur les bûches de nuit (non testé) qui seraient truffées ...d'écorces : la combustion lente  induit un certain niveau de pollution. N'oublions pas la qualité de l'air !

Perso, la moindre écorce même mise sur lit de braises génère des dépôts sur les plaques en céramique du foyer qui finissent par disparaître grâce au niveau élevé de combustion ensuite. En combustion lente, je ne vois pas trop la logique de ce type de bûches.: si ce n'est pour avoir quelques braisons au levé le matin, le plus pragmatique est de lancer un feu de démarrage classique qui en 20mn arrive au même point sans polluer toute la nuit et encrasser en plus.

La mode est au "tout sans contrainte" mais le feu de bois a des exigences environnementales depuis la phase d'exploitation jusqu'au  fin de cycle en combustion ce qui en fait son charme. Si on n'accepte pas les contraintes de l'allumage, le mieux serait de passer à un autre mode de chauffage.

 

Conclusions

 Il ne s'agit que d'un test de buches compressées vendues en grande surface (qui ne sont pas representatifs de produits de qualité j'espere) mais à la vue de ce test, nous ne sommes pas prêts à passer en bûches compressées étant donné les performances et le prix.

Ce mode de combustible ne nous convient pas mais doit répondre aux attentes d'une certaine clientèle pour diverses raisons pratiques notamment citadines...ou il faudrait voir ce que cela donne avec des bûches compressées de haut de gamme annoncées dépassant les 5kWh/kg.

Par contre, ce type de bûches associées avec de la vraie bûche traditionnelle répond très bien en combustion par rapport à un chargement 100% bûche compressée. Passer en double combustion ne pose aucun problème avec des chargements mixtes.

Si un fabricant ou un distributeur passe ici, ce serait bien qu'il vienne apporter son point de vue.

- "Chauffatout" -
Membre du Forum

POUR + D'INDOSSUR L'ACHAT DE BOIS BUCHES OU BOIS DENSIFIE 
consultez cet article https://www.Poelesabois.com/poele-a-bois/utiliser/combustible.php

 





Cyril E.
Suivez-nous sur Linked in
2024-01-17 2024-02-19 22:32:22
retour aux actualités chauffage au bois

COMMENTAIRE(S) :

Noémie (79270) le 29/01 :

Bonjour, je fais partie de l'équipe WoodstockBois qui commercialise des bûches de bois densifié. Nous avons pris connaissance de votre article, très intéressant, et vous proposons d'échanger sur le sujet si vous le souhaitez. Nous pourrions également vous échantillonner avec notre produit. Je vous laisse revenir vers moi par mail si intérêt. Bien cordialement. Noémie.

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Code postal *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de : 



Quel poêle choisir ? COMPARER
Calculez la puissance idéale de votre poêle CALCULER
Jusqu’à 4 devis gratuits
pour votre poêle
DEMANDER UN DEVIS