Okofen - chaudière

 

Vous souhaitez un chauffage central fonctionnant grâce à une énergie renouvelable ?
Les chaudières à bois ou à granulés sont faites pour vous ! Elles permettent d'être autonome énergétiquement et de chauffer toute la maison à moindre frais tout en préservant l'environnement.

 


Comment ça fonctionne ?

 

Le fonctionnement d'une chaudière

Les chaudières à bois, qu'elles soient à bûches, à granulés ou à bois déchiqueté, fonctionnent comme un chauffage central au gaz ou au fioul. La chaleur produite par la combustion du bois dans un foyer entièrement fermé est distribuée dans un réseau de chauffage central.

En quelques années, ces appareils ont su séduire de plus en plus d'utilisateurs, essentiellement dans le cadre d’une rénovation. Depuis 2009, 20 000 foyers français ont acheté ce type d'appareil de chauffage chaque année avec une  percée à 30 000 ventes en 2019.

Vous avez le choix entre :
-    la chaudière à bûches,
-    la chaudière à granulés
-    la chaudière à bois déchiqueté

 

 

La chaudière à buches


La chaudière à bûches possède un important foyer permettant de charger une grosse quantité de bois. Pour chauffer, la chaudière brûle la totalité de sa charge en bois et transfère la chaleur produite dans un ballon tampon qui va la stocker et la restituer en fonction des besoins de chauffage du logement.

La chaudière n’a donc plus besoin de fonctionner en permanence, et le temps entre 2 chargements est de 24h. 

Les chaudières à bûches modernes sont à combustion inversée ou à tirage forcé, ce qui améliore très nettement la qualité de combustion, le rendement dépasse les 90 % et les émissions de particules fines sont fortement réduite par rapport aux chaudières ancienne génération.
 

visuel chaudiere bois vs granules

 

La chaudière à granulès

 

En brûlant les granulés de bois, la chaudière produit de la chaleur et chauffe l’eau du circuit de chauffage de l’habitation.

Grâce l’utilisation de ce combustible à fort pouvoir calorifique, les chaudières à granulés de bois offrent de meilleurs rendements, autour de 95 %, et dépassant les 107% pour les modèles à condensation.

Au-delà de son aspect économique et écologique, le granulé de bois permet un fonctionnement entièrement automatisé de la chaudière :
- alimentation en combustible,
- allumage,
- décendrage et nettoyage.


L’autonomie peut aller jusqu’à une année entière. Le granulé de bois est stocké dans un silo plus ou moins gros. Le granulé étant extrêmement dense, cette réserve de granulés est très compacte, environ 1,5 mètre sur 2 mètres de surface au sol pour une autonomie complète de 1 an. Le granulé est amené du silo vers la chaudière grâce à un système d’aspiration dans un tuyau de 5 centimètres de diamètre, ce qui permet d’avoir la réserve éloignée de 20 mètres de la chaudière.

Le silo est soit en textile, soit aménagé sur-mesure dans une pièce dédiée.
Le silo est rempli 1 fois par an par un camion livreur, ou directement par l’usager à l’aide de sacs de granulés s’il s’agit d’un mini-silo.

A noter que la plupart des chaudières à granulés sont connectées, ce qui permet une programmation et un pilotage à distance depuis un smartphone.


Bon à savoir :
Les chaudières à granulés de bois, utilisant la technologie de la condensation sont les plus performantes. Elles ont un rendement dépassant les 100% (107,3 % annoncés pour la plus efficace du fabricant Ökofen). Cette technologie est adaptée pour un fonctionnement en basse température (35-50°C), mais tolère également la haute température, ce qui permet d’alimenter des radiateurs classiques ou les planchers chauffants (ou les 2 à la fois !).

 

A ce sujet :
Voir aussi le site http://www.chaudiere-granules-bois.net

 


 

La chaudière à bois déchiqueté


Comme la chaudière à granulés, la chaudière à bois déchiqueté a un fonctionnement entièrement automatisé. Elle brûle des copeaux de bois. Ceux-ci sont acheminés vers la chaudière grâce à une vis sans fin. La chaudière à bois déchiqueté est adaptée au gros bâtiment, car la réserve de copeaux de bois, contrairement au granulé de bois, nécessite un volume assez important.

 

 
1 / 3
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Fonctionnement des chaudières
Page 2 : Où l'installer ?
Page 3 : Les avantages

Commentaire(s) :

Bruno (31) le 08/01 :


Je conseille l'achat de bois 1 an avant de le brûler en 2 m il sera moins chère et sec à tous les coups le jour de chauffe .section du bois selon votre outil pour le recouper du gros et du moyen c bon

Cyril (93) le 30/11 :


@Jean-Maurice
Les 2 mon général ;) car plus la surface d'evaporation de l'eau est grande, plus le bois sera sec. Mais s'il est commun de pouvoir choisir la longueur auprs de son fournisseur , ce dernier propose rarement des diametres au choix.

jean-maurice (29) le 28/11 :


Une question concernant le "2e enseignement" : "... Plus les bûches sont petites, ... plus le rendement du poêle sera bon...". Préciser svp : "buches plus petites" en terme de longueur, ou de diamètre ? Et en dessous de quel diamètre le bois n'est plus utilisable dans un poêle ? Merci d'avance.

Cyril (93) le 19/01 :


merci ;)

Max (33) le 12/01 :


Bonjour
Je vous remercie de ce site
Je débute avec mon poêle à bois
Et je vous trouve très complet
Continuez

Meilleur voeux 2016

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :
Sélection produits

Ökofen
Chaudière granulé Pellematic

Le leader des chaudieres en France présente le modele le plus compact : 1.3m³
Chaudière granulé Pellematic - Ökofen

Bon à savoir

Les étapes de l'entretien d'un poele à pellets. L'entretien se fait appareil éteint et froid en respectant . On vide d'abord le cendrier et on aspire les cendres du "brasero". On démonte les éléments du foyer pour aspirer les poussières du foyer et de la vis de transport. On vérifie la bougie d'allumage. On accède aux échangeurs,là où passent les fumées avec une brosse. Puis ce sont l'extracteur de fumée et le ventilateur de convection qu'il faut nettoyer avant de vider le conduit de raccordement du poêle. Enfin on contrôle les joints d'étanchéité, les branchements électriques et on nettoie la vitre. Ne reste plus qu'à faire un test de redémarrage !



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...