RECHERCHER
Les différents types d'appareils de chauffage au bois

Les Cuisinières à bois


La cuisinière à bois d'antan fait son grand retour. Offrant une qualité de cuisson incomparable, elle s’enrichit d’une esthétique et de nombreuses options pour s’adapter à tous les besoins.


Le fonctionnement d'une cuisinière à bois


Cuisinière bois D8 Maxi de De Manincor - Cuisinière bois D8 Maxi de De Manincor -

La cuisinière à bois, autrement appelée piano de cuisine, utilise des bûches pour chauffer.

- Le foyer permet tout d'abord de cuisiner grâce à un four et des plaques en fonte.

Les modèles les plus récents sont aussi équipés de multiples arrivées d'air réglables et de différents circuits pour l'air chaud, ce qui permet de mieux maîtriser la combustion et donc la température.

De style moderne ou ancien, elles sont parfois associés à des systêmes de cuisson gaz/induction afin de répondre à tous les besoins.

- La cuisinière à bois sert aussi d'appareil de chauffage d'appoint et chauffe à la manière d'un poêle classique, c'est-à-dire par convection. Elle chauffe donc uniquement la pièce dans laquelle elle se trouve ce qui nécessite des appareils à faible puissance.


Bon à savoir : Elles proposent les options suivantes :

-  cuisinière bouilleur, la cuisinière se transforme alors en chaudière.
L'eau du chauffage central ou du plancher chauffant est ainsi chauffée par le feu (avec ou sans régulation via un ballon tampon). Elle participe ainsi à la production de chaleur du chauffage central, diminuant par la même les besoins énergétiques.
Les cuisinières chaudières doivent correspondre aux normes NF D 32-301 et NF EN 12815.

- cuisinières à granulés voire  polycombustibles ou "mixtes" comme dans cette video, permettant par exemple d'alterner le combustible bois bûches et les granulés



Pourquoi choisir une cuisinière à bois


Cuisinière bois EKB110 de De Manincor - Cuisinière bois EKB110 de De Manincor -

Une cuisinière à bois est avant tout un appareil de chauffage. Il faut donc que la cuisinière, voire les pièces attenantes, aient besoin d'un apport de chaleur.
Dans ce cadre, la cuisinière empreinte tous les avantages du chauffage au bois. On choisira donc un appareil à bon rendement, si possible avec du poids pour une chaleur plus agréable.

Autre avantage : comme on s'en doute; ce type d'appareil permet de cuisiner et on peut attendre une qualité de cuisson mettant en valeur les mets. La chaleur est douce, peu desséchante.

 

 

Les  inconvénients de ce type de chauffage de cuisine

Si le chauffage au bois est parfois compliqué (il faut allumer le feu tous les jours, gérer les températures, l'apport de bois...), le couplage avec d'autres énergies (gaz, elec, pellets) peut rendre la cuisson au bois assez facile.

Vient ensuite le style : Son design est souvent un peu rétro. Cette touche « à l'ancienne » sait séduire un public averti...et les gourmets.
Mais cela change ! Voir le style moderne des cuisinières de Manincor par exemple.

Par contre, son rendement moyen (entre 60 et 70 %) ne fait d'elle qu'un chauffage d'appoint. En outre, elle peut avoir tendance à surchauffer la pièce où elle se trouve. Il faudra donc bien calculer la puissance nécessaire. Elle a une faible autonomie (entre 3 et 4 heures) et le fait que la combustion ne soit pas tout à fait complète entraine des rejets comme tout appareil au bois (les rejets sont d'autant moindres que les rendements sont élevés).

A noter, les poeles cuisinières ont de plus en plus d'adeptes: Le Syndicat des Energies Renouvelables enregistre en effet 10 000 ventes par an en moyenne alors que seulement 2 à 3 000 appareils par an étaient vendus dans les années 90.



Ou installer une cuisinière à bois ?


Quelques modèles de la gamme de ManincorQuelques modèles de la gamme de Manincor
 

La cuisinière à bois est bien entendu installée dans la cuisine. Par contre, la pièce doit être équipée d'un conduit de fumée adapté. Sans cela vous ne pourrez pas vous équiper avec cet appareil, puisque les fumées doivent être évacuées, comme dans un poêle classique.

Si vous équipez une maison en construction, vous pourrez bien entendu prévoir dès la conception un conduit dans la cuisine, adapté à la cuisinière à bois choisie. En rénovation, s'il n'y a pas de conduit, il vous faudra entreprendre des travaux pour créer un conduit, une option que tout le monde ne peut pas envisager (voir la rubrique "Installer" pour plus de précisions).



Voir notre Dossier Spécial cuisinière en complément
ou les critères de sélection à prendre en compte dans le choix d'un appareil.



 


page précédente
4 / 5
page suivante

Page 1 : Les Poêles
Page 2 : Les Cheminées
Page 3 : Les Chaudières
Page 4 : Les Cuisinières à bois
Page 5 : Les critères de sélection

COMMENTAIRE(S) :

Cyril (26) le 21/07 :

@Julie

Les cuisinieres a bois sont bien éligibles aux aides et notamment a Ma Prime Renov.
Comme on l'indique ici elles doivent respecter des contraintes de performance :
https://www.poelesabois.com/poele-a-bois/conseils-achat/credits-impots.php
julie (26) le 12/07 :

Bonjour,
Je souhaite savoir dans le cadre de mon travail si la cuisinière bois est réellement considérée comme un chauffage domestique comme le poêle à bois et donc éligible aux aides de l'état sur la transition énergétique ou si elle est considérée par les institution comme un "luxe" de construction et de design.
En vous remerciant de votre retour. Bien cordialement
Julie - architecte

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :