RECHERCHER

La fin de chantier & la mise en service du poêle


 


L’installation d’un appareil de chauffage bois se termine par la mise en service de l’appareil.

Cette étape est cruciale. L’installateur doit vérifier de nombreux points afin de vous livrer une installation sûre et en parfaite conformité avec la règlementation  sur le chauffage bois et le DTU 24.1. Il doit également expliquer les modalités d’entretien et de ramonage de l’installation selon le RSDT (Règlement Sanitaire Départemental Type) soit généralement ramonage du conduit de fumée deux fois par an dont une fois en période de chauffe et 1 fois par an pour le conduit de rccordement voire plus si le fabricant de l’appareil le demande.


Voici la liste des points qu’il doit effectuer :

  • Vérifier la conformité du conduit de fumée, étanchéité, distance de sécurité, dimensionnement  (Obligations liées au DTU) que l'installation ait été faite par ces soins, ou non.
    (C'est ce qui explique que certains professionnels refusent d'installer un appareil sur des conduits non installés par ses soins...S'il installe un appareil sur ces conduits, il prend la responsabilité globale de l'installation et donc d'un travail qu'il n'a pas fait. C'est loin d'être une situation confortable).
     
  • Vérifier la présence de l’amenée d’air nécessaire à la combustion.
     
  • Vérifier que la plaque signalétique de l’appareil est toujours visible.
  • Réaliser un essai en présence du client et effectuer des essais pour contrôler que le tirage est suffisant, notamment par ouverture de la porte.
     
  • Le professionnel doit donner toutes les explications sur le fonctionnement de l’appareil, y compris les conseils sur le combustible.
     
  • Mesurer le tirage suivant les instructions de la notice de l’appareil.

    A noter :
    Concernant la Mesure du tirage et la température des fumées ( qui valident en fait la conformité de l’installation) il n'y a pas d’obligation…mais elles sont conseillées.

     
  • Remettre la notice au client avec la carte de garantie.
     
  • Faire signer le procès-verbal de réception (conseillé - voir exemple en haut de cet article).
     
  • Proposer au client un éventuel contrat de maintenance (optionnel).
     
  • Faire signer le procès-verbal de réception (conseillé - voir exemple en haut de cet article).
 Le Procès-Verbal ("PV") de réception permettra :
- De formaliser la fin de chantier,
- L’acceptation des travaux par le client avec ou sans réserve,
- De couvrir les défaut et désordres évoqués à la réception,
 
Ce sera le point de départ de :
- La garantie de parfait achèvement (1an),
- La garantie de bon fonctionnement (2 ans),
- La garantie décennale (10 ans)

En outres, la réception doit être prononcée contradictoirement et devra être signé par le client et l’installateur (document en deux exemplaires - Un pour chaque partie).

Si des réserves ont été mentionnées dans le PV, l’installateur devra effectuer une intervention ultérieure. Après rectification des défaut et désordres, il devra effectuer une levée des réserves avec les mentions suivantes : Les deux parties constatent que les réserves mentionnées à la réception des travaux ont été valablement traités en date du ………… Plus signature des deux parties.

 

A noter :
Dorénavant les fabricants d’appareils de chauffage bois doivent fournir une déclaration de performance ("DOP") de tous leurs produits. Ce document qui devait être joint systématiquement aux produits, est en général disponible sur le site du fabriquant (exemple ici chez Poujoulat).



POUR ALLER PLUS LOIN

>> Trouver un installateur près de chez vous
>> Comment installer les conduits de fumée d'un poêle à bois  ?
>> Comment & où installer la sortie des conduits de fumée en toiture d'un poele à bois ?
>> Comment installer le conduit de raccordement ?
>> Visiter le site de Poujoulat, leader européen des conduits de fumées 



COMMENTAIRE(S) :

Cyril (91) le 23/11 :

Anne,

Pas évident de traiter ce cas de figure.
Si l'installateur est Qualibois, faire appel à Qualit'Enr.
Vous pouvez également contacter votre protection juridique si vous avez aupres de votre assurance (ou banque).
Dans un premier temps envoyer un recommandé avec AR pour contraindre l'installateur de terminer sa prestation.
Anne (91) le 22/11 :

Bonjour
Après avoir bataillé l'installateur a pose une laine de roche+plaque BA13 derriere poele, cependant celui ci ne veut pas venir pour faire la première mise en marche du poele ? quelle recours ? cdlt
Cyril (91) le 01/11 :

Anne,
L'installateur est responsable de l'installation. Donc il doit faire en sorte qu'elle soit aux normes et ce n'est pas négociable (distance de securite selon les matériaux)
https://www.poelesabois.com/poele-a-bois/installer-un-poele/choix-emplacement-pose.php
Si les distances de securite sont respectées et que le devis ne precise pas pose de BA13, c'est une affaire de négociation.
Anne (91) le 29/10 :

Bonjour
notre installateur après le devis signé nous informe qu'il n'est pas en charge de mettre une plaque BA13 derrière notre poêle que doit on faire cdlt
Cyril (87) le 21/07 :

@Pascal,

Nous ne sommes pas vendeurs ou installateurs d'appareils nous memes donc on ne pourra pas faire grand chose pour vous si ce n'est vous mettre en relation avec un professionnel reconnu pres de chez vous si vous remplissez cette demande de mise en relation :
https://www.poelesabois.com/devis-poele.php
Pascal (87) le 13/07 :

Je désire faire l'acquisition d'une cuisinière à bois à installer , ains que le déplacement d'un poêle à bois , déjà en ma possession , dans une autre pièce de la maison .
Pouvez-vous m'aider à finaliser mon projet . D'avance merci

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :