RECHERCHER

Sortie de toit des fumées pour un poêle à bois

Poujoulat

sortie de toit poujoulatDéfinition d'une sortie de toiture

 

La sortie de toit ou sortie de toiture est la partie d'un conduit de cheminée visible à l’extérieur sur le toit. On l'appelle usuellement "la souche". 

Son rôle est de libérer les fumées et d’empêcher toute obstruassions (nid d’oiseau par exemple) et toute entrée d’eau (pluie)


Comment installer votre évacuation des fumées sur votre toiture



La sortie des fumées doit se faire à 40 cm au dessus du faitage du toit ou au dessus de toute autre construction à moins 8 m de distance (arrêté du 22 octobre 1969)
 

Si la pente de la toiture est inférieure a 15° (toit quasiment plat), le débouché doit être 120 cm au dessus des tuiles.

S’il y a des rebords (toit plat avec des acrotères), la souche de toit doit être au moins 1 m au dessus de ces derniers s'ils sont supérieurs à 20 cm.

Bon a savoir
La souche de cheminée est la partie la plus vulnérable au froid.
Les fumées se refroidissent au fur et à mesure de leur ascension qui s'effectue par convection.
Moins le conduit sera isolé, et plus les gaz ralentiront. En refroidissant, ces "fumées" déposent de la suie et de la condensation qui forment le bistre.
C'est pourquoi, il est extrêmement judicieux d'avoir isolé sa souche avec un matériau ignifuge (laine de roche par exemple), ainsi que le conduit dans les combles. 



Par ailleurs, les débouchés des conduits doivent être accessibles notamment pour l’entretien et ils doivent être étanches à la pluie. Attention à ce que la base de cette sortie de toiture soit elle aussi bien étanche (bavette, joint d’étanchéité)  afin d’éviter un dégât des eaux.

 

 



Cas d'une sortie de fumée sur le rampant du toit



Lorsque l'installation de la sortie de fumée au dessus du toit est impossible ou trop onéreuse, il est possible d'envisager de placer cette sortie sur le rampant du toit. On parle de "zone 2". 

Pour tout débouché du conduit de fumée, qui ne respecte pas l' arrêté du 22 octobre 1969 prônant la "zone 1", l’installation complète doit être  A CIRCUIT DE COMBUSTION ETANCHE c-a-d dire que le poêle à bois doit absolument être étanche ainsi que les conduits.


Remarque : Dans le cas très spécifique d’un poêle à bois bûches ne pouvant pas sortir en zone 1 (en dépassement de 40 cm du toit) et devant sortir en zone de surpression « Zone 2 » il faudra utiliser un « Conduit concentrique isolé » de type Efficience pour la société Poujoulat (ou d’autres marques).
Ce conduit à la particularité d’être composé à l’intérieur d’un conduit métallique isolé pour conduire les fumées, le tout entouré par une enveloppe extérieure métallique pour conduire (vers le bas) l’air de combustion au poêle.
Ce conduit devra également être muni en partie supérieure d’un chapeau spéciale appelé « terminal en toiture pour conduit concentrique isolé ». Ce dernier, en plus d’empêcher l’eau de pluie de s’introduire dans le conduit des fumées, va faire pénétrer en bas de l’air de combustion et en partie haute diriger les fumées à l’extérieur. Sans ce terminal, le conduit ne pourra pas évacuer les fumées à l’extérieur dans la zone 2 dite « en surpression  à cause du vent ».

 


Illustration des règles pour une sortie de conduits en zone 2 :
Illustration des regles pour une sortie de conduits en zone 2  


Un poêle étanche implique :

- soit que l'appareil a reçu un avis technique délivré par le CSTB, qui le déclare étanche et donc autorise très clairement le raccordement des fumées sur un conduit ne respectant pas l’arrêté du 22 octobre 1969,

- soit que le fabricant déclare l'appareil étanche et engage sa responsabilité en précisant dans la notice jointe à l’appareil les conditions d'installation en mode étanche ( croquis, précision du débouché etc… car la seule mention d’appareil étanche ne suffit pas).

Dans les 2 cas, il faudra un conduit d'évacuation ayant un avis technique du CSTB qui autorise son utilisation dans ces conditions. Mais là encore, les avis techniques précisent les modalités d’installation qu’il conviendra de respecter scrupuleusement.
 

Attention : la position du "débouché" (sortie des fumées) dépend aussi des distances par rapport aux ouvrants et autres ventilations se trouvant à proximité :

 

 

On gardera toutefois en tête que la sortie en zone 1 est la plus sure et qu'elle devrait être privilégiée.
(La zone 3 aussi appelée "sortie ventouse" est interdite pour un poêle à bois donc n'en parlons pas)

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

>> Trouver un installateur dans l'annuaire Poelesabois.com
>> Comment poser et installer les conduits de fumées ?
>> Comment poser et installer le conduit de raccordement ?
>> Tous les types de sortie de toit du fabricant Poujoulat
>> Comment bien utiliser son poêle ?
 



COMMENTAIRE(S) :

Cyril (66) le 04/05 :

Christian
Si l'insert est etanche, je pense que oui
S 'il ne l'est pas , il faudra envisager de prolonger votre conduit de sorte qu'il depasse le faitage du toit (zone1) en assurant sa stabilité (haubanage)
Christian (66) le 29/04 :

Bonjour
Je possède une cheminée dans laquelle je voudrais poser un insert à bois. Le conduit est en Zone 2,
Cela est il possible ?
Merci pour votre réponse.
Cordialement

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :