RECHERCHER

Installation de la sortie des fumées pour un poêle à granulés

Poujoulat

Globalement, la sortie des conduits de fumée ou "débouché" peut être installée dans 3 zones distinctes :

  • En toiture, 40 cm au-dessus du sommet tu toit ou "faîtage" (zone1)
  • En toiture sur le rampant en dessous du faîtage (zone2)
  • En façade contre le mur (zone3).

 



En toiture au dessus du faîtage (Zone 1)


La Pose du conduit 40 cm au-dessus du faîtage (ou de toute autre faîtage qui se trouverait à moins de 8 mètres) fait référence à l’Arrêté du 22 octobre 1969: c’est incontestablement la méthode la plus sécuritaire, la plus efficiente mais c'est aussi souvent la plus onéreuse.


  • La plus sécuritaire : parce que hauteur du conduit va créer un tirage naturel qui va être générateur du bon mouvement ascendant des fumées conjointement avec leur température élevée, ce qui écarte tout risque de retour des fumées vers l’appareil.

  • La plus efficiente : tous les appareils sur le marché peuvent être posés de cette manière : c’est une méthode qui a fait ses preuves en France depuis le Moyen âge.
    Au reste, un bon tirage naturel va soulager l’extracteur des fumées et garantir la fluidité de leur évacuation.

  • La plus onéreuse : pour une création de conduit, forcément ; puisque le conduit sera plus long et les conduits coutent environ 150€/m. Seulement, dans le cas d’une réutilisation de conduit existant, un tubage est moins onéreux qu’une création.

 

L'arrêté précise aussi qu'en cas de " toit à pente inférieure à 15 degrés, ces orifices doivent être situés à 1,20 mètre au moins au-dessus du point de sortie sur la toiture et à 1 mètre au moins au-dessus de l’acrotère lorsque celui-ci a plus de 0,20 mètre."

A noter qu'il peut y avoir des exceptions  concernant l'obligation de dépasser le faîtage de 40 cm liées aux zones de non surpression. On parle de "Zone 1 étendue" ou "Zone 1 élargie" ou "Zone prime". 
Si le sujet vous intéresse, rapprochez vous d'un professionnel qui lui peut disposer d'outils lui permettant de faire les calculs justifiant de ne pas respecter cette norme. Ne jouez pas avec ces exceptions...



Pose en toiture sur le rampant (Zone 2)


Rappelons le : la sortie du conduit en toiture au-dessus du faîtage est LA REGLE. Toute exception à cette règle exige :

  • un appareil étanche 
     
  • des conduits concentriques certifiés étanches (hauteur minimale de 1.5 m dans l'habitation)
    (l'ensemble "conduit + appareil" formant un circuit de combustion étanche)
     
  • et le respect de ces distances concernant la sortie :

Le raccordement de l’air de combustion étanche se fera directement sur le conduit concentrique et l’air sera prélevé entre les deux parois depuis l’extérieur. Le raccordement des fumées sera pris sur le conduit intérieur et sortira à l’extérieur du bâtiment par l’effet du tirage naturel.

Les raccordements d’air et de fumées au conduit devront impérativement avoir une étanchéité soignée. Il faudra respecter les indications de la notice des fabricants.

Ainsi, en cas de surpression sur le toit due au vent (zone 2), ou en façade (zone 3), l'arrivée d'air est également en surpression et le fonctionnement du poêle n'est pas perturbé.
 

Concernant ce type de sortie, le Cahier du CSTB des Prescriptions Techniques communes aux appareils sous avis techniques précise :

  "L’orifice d’évacuation ...ne doit pas être situé dans une zone comprise entre le bord inférieur de la toiture et 0,5 m au-dessus de tout ouvrant ou entrée d’air et latéralement à moins de 2 m.

Lorsque le terminal est face à un ouvrant ou une entrée d’air de la même habitation, une distance minimale de 4 m doit être respectée.
En l’absence d’ouvrant et d’entrée d’air, près d’un mur adjacent de l’habitation la distance est réduite à 1 m.

La distance entre l’orifice d’évacuation des produits de combustion du terminal vertical et une limite de propriété doit être supérieure à 3 m.

Cette distance est portée à 6 m par rapport à la façade de l’habitation voisine si elle comporte un ouvrant ou une entrée d’air,  ou par rapport à une limite de propriété sans habitation voisine. " (voir le schema pour illustrer ces règles).

Illustration des regles pour une sortie de conduits en zone 2Illustration des regles pour une sortie de conduits en zone 2



L’avantage est qu’on peut placer le poêle a granulés au milieu de la pièce sans trop se préoccuper de sa sortie en toiture, puisqu’on dispose de tout le rampant pour le placer.

Indépendamment de l'arrêté CO qui interdit ce montage, les formateurs Qualibois conseillent de réserver ce montage

  • aux poêles étanches 
  • avec conduit concentrique (c'est le même conduit 2 en 1 qui gère l'arrivée d'air et la sortie des fumées).

Ainsi, en cas de surpression sur le toit due au vent, l'arrivée d'air est également en surpression et le fonctionnement du poêle n'est pas perturbé.



Pose en façade contre le mur ou "ventouse" (Zone 3)


Rappelons-le, la sortie du conduit en toiture au-dessus du faîtage est LA REGLE.
Toute exception à cette règle exige :

Distance de sécurité pour le débouché des conduits

 

 

Exemple de pose en façadeExemple de pose en façade

Le raccordement de l’air de combustion étanche se fera directement sur le conduit concentrique et l’air sera prélevé entre les deux parois depuis l’extérieur. Le raccordement des fumées sera pris sur le conduit intérieur et sortira à l’extérieur du bâtiment par l’effet du tirage naturel.

Les raccordements d’air et de fumées au conduit devront impérativement avoir une étanchéité soignée. Il faudra respecter les indications de la notice des fabricants.

Ainsi, en cas de surpression due au vent en façade (zone 3), l'arrivée d'air est également en surpression et le fonctionnement du poêle n'est pas perturbé.


Rigoureusement interdit pour les maisons neuves (moins de 3 ans), le terminal en façade aussi appelé conduit en ventouse, présente l’intérêt d’avoir peu de longueur de conduit à monter ; et de ce fait, il coûte un peu moins cher en matériel et en main d’œuvre.

Mais la pose de conduit de poêle pellet en ventouse présente aussi des inconvénients :

 

  • Salissures quasi inévitables en façade,

  • Risque de refoulement des fumées en cas de panne de courant (d’où l’intérêt présentement du poêle étanche et de respecter à l’intérieur les 1,50 m en vertical derrière le poêle),

  • Risques de mise en sécurité de l’appareil en cas de vent défavorable qui mettrait le conduit en dépression (attention au sens du vent dominant),

  • Pas ou peu de tirage naturel 

  • Contraintes de positionnement :
    L'extrémité du l'evacuation doit être à plus de 2 m de haut a l'exterieur (et 1m50 au dessus de la sortie de l'appareil à l'intérieur de la piece) et dépasser de 40 cm la facade sachant qu'elle doit dépasser le débord du toit
    Il ne doit y avoir aucun obstacle (ex. mur, haie, facade du voisin sans ouvrant) ou limite de propriété a moins de 3m (pas de cour fermée).
    S'il y a une limite de propriété sans habitation ou s'il y a une facade voisine avec ouvrant, la distance passe a 6 m .
    L'evacuation doit aussi etre éloignée de tout ouvrant (0.5, 1 2 ou 4 metres selon les cas) et d'angles de mur (1m).

 

Du coup, il peut être plus sure et économique de poser en "zone 2" (voir ci-dessus).

Car encore une fois; ce montage n'est pas recommandé.
Malgré tout, le CSTB a émis des avis techniques pour certains poêles qu'il juge suffisamment étanches (voir la liste des appareils sur le site du Cstb).
Les avis des constructeurs ou des laboratoires privés peuvent aussi faire foi (nous abordons ce sujet en détail ici) à condition de suivre leurs recommandations de pose !

On résume l'essentiel avec une video :





Suggestions :

 

En guide de conclusion, voici un paramètre dont il faudra tenir compte lors de votre choix d’installation:
si vous créez un conduit, définissez bien à quoi cette installation sera définitivement destinée.

En effet, si vous êtes un inconditionnel du chauffage avec un poêle à pellet et que vous êtes certain de ne pas vendre votre bien immobilier, ni de changer d’idée dans 20 ans, alors vous pourrez opérer comme bon vous semble.

Dans le cas contraire, l’idée serait de prévoir que le conduit de fumée pourrait ultérieurement accueillir un autre appareil : un poele à bois par exemple (les contraintes ne sont pas les mêmes pour ces produits). Vous n’auriez pas alors à tout remplacer pour le changement d’énergie.

Il faut donc en parler au professionnel que vous aurez choisi qui saura vous conseiller au mieux de vos intérêts.


POUR ALLER PLUS LOIN
>> Comment choisir l'emplacement du poele à granulés
>> L'installation des conduits de fumées
>> L'installation du conduit de raccordement 
>> L'arrivée d'air
>> Qu'est ce qu'un poêle à granulés étanche ?
>> Demander un devis gratuit



COMMENTAIRE(S) :

Christian (31) le 15/04 :

J'ai un poêle à granules non étanche posé en zone 1.le conduit ne dépasse pas de 40cm le faîtage et est placé à 4.5m d'un étage. Le poêle fonctionne sans aération extérieure. L'installateur dit que la pose est conforme au DTU. (encrassement anormal et 2 feux de conduit) Pouvez vous me confirmer ?

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :