Les avantages et inconvénients




Le poêle à granulés présente de nombreux avantages, le premier étant bien évidemment ses performances. En effet, il offre un rendement très élevé pouvant atteindre 95 %, pour une autonomie comprise entre 24 et 120 heures en fonction des modèles et des températures désirées (Plus le réservoir est grand, plus l'autonomie sera importante).

Très facile d'utilisation, l'appareil fonctionnant au granulé évite les corvées de bois et de feu. Avec son allumage automatisé, c'est un véritable jeu d'enfant de mettre ce chauffage en route, grâce à un panneau de contrôle situé en façade  ou à une télécommande. Certains modèles sont programmables.
Pour le recharger en combustible, il suffit de mettre des granulés dans la trémie. Il est aussi doté d'un thermostat (parfois avec plages horaires), grâce auquel on peut contrôler la température d'un simple geste.

Ce type d'appareil est aussi très écologique. L'utilisation des granulés qui sont des combustibles très secs, et sa haute technologie grâce à laquelle la combustion est presque complète, entrainent des rejets polluants minimes (voir notre dossier sur le site que nous dédions à ce type d'appareils).

Certains modèles disposent de systèmes de sécurité avancés avec contrôle des températures, contrôle de la fermeture des portes et arrêt quand la trémie est vide ou le courant coupé.

Par contre, le poêle et les granulés sont plus onéreux que leurs homologues classiques à bois. En effet, bien que stable, le cout de énergie issue des granulés est entre 30 à 50 % plus élevé que les bûches (mais leur coût reste encore un peu inférieur à celui du gaz, et bien moins cher par rapport à l'électricité (cf coût de l'énergie) . Ses performances le rendent éligibles au crédit d'impôt , réduisant ainsi le budget initial.

Autre point à prendre en compte: le recours à l'électricité. La résistance de 400 W, les ventilateurs, la vis sans fin et les mécanismes automatisés fonctionnent grâce à cette énergie. D'ailleurs, en cas de coupure de courant,  vous ne pourrez plus utiliser votre poêle (sauf si vous le raccordez à une batterie ou un panneau solaire).

Qui dit électronique dit contrôle, entretien et remplacement des pièces. Assurez-vous que votre fournisseur assure un service après-vente efficace et réactif, afin d'éviter de chercher un professionnel par la suite.

Bien que des efforts soient faits d’un point de vu esthétique (et sonore!), le choix n'est pas encore très varié, et certains ne sont pas des plus décoratifs. Un point négatif puisque le plus souvent on installe ce type de chauffage dans une pièce à vivre. Mais des nouveautés font leur apparition avec de nouvelles formes, de nouveaux habillages (céramiques, faïences, pierres) et de nouvelles fonctionnalités ( bouilleur, étanchéité, mixte,cuisine...).

 

 

page précédente
2 / 5
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Comment ça marche ?
Page 2 : Les avantages et inconvénients
Page 3 : Pour quelle utilisation ?
Page 4 : Comment choisir un poele à granulés ?
Page 5 : Les impacts techniques

Commentaire(s) :

Mickael (56) le 29/07 :


Demande de poêle edilkamin de 8kw avec canalisation pour chauffer un étage pour une maison de 110 m2

hUBERT (46) le 02/03 :


Je connais les inconvénient du poële à buches,avantages il est d'un prix abordable pour les plus démunis, sans pour autant negliger la robustesse

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :
Sélection produits

MCZ
Curve

Etanche, canalisable, silencieux, télécommandable; il chauffe aussi vos chambres avec une autonomie max. de 1 semaine !
Curve - MCZ
Jotul
PF 730

Ce modèle au design sobre offre une puissance comprise entre 1,8 et 7 kW, et est idéal pour toutes les constructions récentes RT 2012.
Jotul PF 730

Bon à savoir

Les étapes de l'entretien d'un poele à pellets. L'entretien se fait appareil éteint et froid en respectant . On vide d'abord le cendrier et on aspire les cendres du "brasero". On démonte les éléments du foyer pour aspirer les poussières du foyer et de la vis de transport. On vérifie la bougie d'allumage. On accède aux échangeurs,là où passent les fumées avec une brosse. Puis ce sont l'extracteur de fumée et le ventilateur de convection qu'il faut nettoyer avant de vider le conduit de raccordement du poêle. Enfin on contrôle les joints d'étanchéité, les branchements électriques et on nettoie la vitre. Ne reste plus qu'à faire un test de redémarrage !


Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...