Comment marche un poele de masse ?


Le poêle de masse utilise des bûches comme combustible pour chauffer la maison. Contrairement à un poêle classique  ou à un poêle à granulés , il ne chauffe pas par convection, mais par rayonnement, c'est-à-dire que le feu, enfermé dans le foyer primaire clos, produit de la chaleur qui va être stockée dans la masse de l'appareil pour être relâchée progressivement.

Il est composé de matériaux réfractaires, comme :
-        la stéatite,
-        l'argile,
-        la brique réfractaire haute densité ou courante,
-        la pierre.

 
Bon à savoir : Ces appareils de chauffage doivent porter le marquage CE et répondre à la norme NF EN 15250. Ils ne doivent pas être confondus avec les poêles à inertie (ou à accumulation), qui sont des poêles à bois relativement standards auxquels on a ajouté en surface des matériaux à forte inertie (faïence, pierre ollaire, grès). S'ils n'ont pas les propriétés des poêles de masse, les poêles à bois revêtus de matériaux d'accumulation permettent néanmoins d'augmenter la période de chauffe et de produire une chaleur plus douce que les poêles en métaux.


Le véritable poêle de masse est très lourd (entre 500 kg et 6 tonnes) car il est intégralement constitué de matériaux à accumulation ce qui lui permet d'accumuler les calories. La chaleur est ensuite diffusée lentement et de façon continue, autrement dit par rayonnement.

L'idéal est de le placer au centre de la maison, ce qui permet à la chaleur de se diffuser autour de lui et tout au long du conduit.

Pour que la chaleur puisse ainsi s'accumuler partout dans la masse, les fumées de combustion et le comburant empruntent un chemin sinueux qui circule dans toute la structure de l'appareil, avant de rejoindre le bas de l'appareil, lorsque les fumées sont à leur température la plus basse (200° C). Les gaz qui n'ont pas été brûlés s'échappent ensuite par le conduit de fumée .

De plus, le poêle de masse est équipée du chambre de post-combustion, où la température monte à environ 1000° C, grâce à un apport d'air secondaire. La combustion est ainsi complète.





 
1 / 3
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Comment ça marche ?
Page 2 : Les avantages
Page 3 : Faisabilité de l'installation

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :
Sélection produits

Bon à savoir

Les étapes de l'entretien d'un poele à pellets. L'entretien se fait appareil éteint et froid en respectant . On vide d'abord le cendrier et on aspire les cendres du "brasero". On démonte les éléments du foyer pour aspirer les poussières du foyer et de la vis de transport. On vérifie la bougie d'allumage. On accède aux échangeurs,là où passent les fumées avec une brosse. Puis ce sont l'extracteur de fumée et le ventilateur de convection qu'il faut nettoyer avant de vider le conduit de raccordement du poêle. Enfin on contrôle les joints d'étanchéité, les branchements électriques et on nettoie la vitre. Ne reste plus qu'à faire un test de redémarrage !


Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...