L'habillage du poêle


 
 
Avec leur design de plus en plus soigné, les poêles à bois sont des appareils de chauffage et ou de cuisson qui s’intègrent facilement dans l’habitat intérieur et deviennent de véritables objets de décoration. Pourtant l’habillage d’un poêle à bois n’est pas seulement une question d’esthétique mais c’est aussi une question de mode de diffusion de la chaleur.

En effet, le choix de l’habillage a une conséquence directe sur le confort (chaleur par rayonnement et ou par convection) et sur l’utilisation du poêle ( montée en chaleur de la pièce et inertie de l'appareil). Pour faire le bon choix, nous vous présentons donc ci-dessous les différents types d’habillage, leurs avantages et inconvénients ainsi que quelques conseils d’utilisation.
 

  • Les différents types d’habillage :

Les poêles à bois peuvent avoir différents types d’habillage : en pierre, en céramique ou en acier ou en fonte. L’habillage constitue une enveloppe autour du corps de chauffe. Chacun de ses types d’habillage a sa propre particularité calorifique. 
L'habillage permet de chauffer plus ou moins longtemps du fait de l'inertie des matériaux d’accumulation qui le composent.
Cela ne veut pas dire que le poêle à bois va chauffer plus, mais plutôt qu’il va dégager la même quantité de chaleur de manière plus ou moins espacée dans le temps. Les changements de températures sont lissés dans le temps : la température monte et descend plus ou moins vite selon le type d’habillage.


1° Poêles à bois en pierre

- Avantages

Le poêle à revêtement en pierre a l’avantage d’une meilleure gestion de sa capacité de chauffage. Il est en mesure de stocker et de restituer sa chaleur avec l’inertie nécessaire pour la faire durer le plus longtemps possible, en émettant un rayonnement beaucoup plus doux et plus durable que l’acier : un peu à l’image du travail d’un sablier.

- Inconvénients

La montée en température de l’appareil sera assez lente du fait de l’inertie de la pierre ; ces poêles vont donc mettre plus de temps à chauffer , même s’ils s’inscrivent plus avantageusement dans la durée dans un second temps.  

Par ailleurs, à la différence d’autres modèles plus classiques, ces appareils offrent moins de choix de coloris. L’aspect peut paraître aussi un peu monolithique d’un premier abord, et on peut lui reprocher sa couleur un peu terne : celle de la pierre naturelle.

On peut relever également que  la pierre stéatite a des vertus isolantes au toucher. En effet, elle rejette en surface une poudre blanchâtre qui se dépose sur la peau à son contact.

Cette poudre absorbe l'humidité des doigts, atténuant ainsi le contact direct entre la source de chaleur et la peau, ce qui permet d’éviter des brûlures à l'épiderme, ce qu’on appelle " l’effet fer à repasser "

 

2° Poêles à bois en céramique
 

La céramique est un produit 100% naturel constitué d'argile blanche, d'argile réfractaire, de quartz et d'eau. On parle aussi de poêles de faïence (la faïence étant un procédé de fabrication de céramique).

La céramique va agir comme un accumulateur : c'est-à-dire que la quantité de chaleur sera proportionnelle à la masse de céramique du poêle.

Petite précision : un poêle de masse comme un poêle en céramique ou un poêle en fonte, est dit « poêle à inertie » lorsqu’il est capable de stocker suffisamment  de chaleur pour la restituer de manière lente.

Seulement, il ne faut pas se laisser bluffer par cette terminologie…L’habit de faisant toujours pas le moine,  ce n'est pas parce qu'on rajoute quelques kilos à un appareil, qu’il deviendra un poêle de masse. Cependant, plus il aura de poids, plus il aura d’inertie.

- Avantages

Les poêles en céramique ont une meilleure inertie que les poêles en fonte, mais moins bonne que les poêles en stéatite. La chaleur est qualitative, puisqu’il s’agit de rayonnement.  Suivant les marques, le choix des couleurs est plus diversifié, ainsi que le design.

-    Inconvénients

L’inertie des poêles en céramique est de moins bonne qualité que celle des poêles à bois en stéatite.

 

3° Poêles "nus" en acier et fonte


Les poêles à bois en acier chauffent principalement par convection.

La température extérieure du poêle est plus élevée et chauffe l’air devant l’appareil. Les poêles à bois en acier sont plus légers, contrairement à ceux qui sont en fonte, et pourront  facilement s’installer dans des endroits de la maison où le sol ne peut pas supporter un certain poids (par exemple à l’étage).

- Avantages

L’acier monte vite en température,  peut atteindre des pics très élevés, puis redescend assez rapidement si on ne réalimente pas le poêle. C’est un avantage si on l’utilise occasionnellement.

Sur le plan du design, on peut se permettre plus de fantaisies, parce que c’est plus facile à travailler que la fonte. C’est plus moderne aussi, c’est moins fragile, et l’acier est moins cher en matière première pour les fabricants, ce qui n’est pas forcément ressenti sur la facture d’achat.

 Enfin, l’aspect de l’acier permet indéniablement de plus belles finitions que la fonte.

La fonte, par contre, présente  un gros avantage : il a plus d’inertie, donc plus de rayonnement, et la chaleur sera de bien meilleure facture.  La température montera moins haut, mais sera plus diffuse dans le temps.

Elle conserve aussi l’aspect brut patiné des vieux poêles de nos aïeuls qui faisaient le bonheur des familles d’antan. Cependant, un poêle en fonte émaillé peut sans conteste d’ une très belle prestation, et les coloris sont très variés.

Inconvénients

Il n’y a pas ou peu de différence de durée de vie entre l’acier et la fonte, mais de toute évidence elle sera inférieure à celle de la pierre stéatite. 

La fonte, avec sa surface  un peu granuleuse, offre un aspect plus brut, moins bien fini à l’œil que l’acier ; sauf si ce dernier est émaillé.  

Le poêle en fonte ou en acier ne peut brûler toutes les essences de bois comme le ferait un poêle en stéatite, par exemple.  Si on n’y prend pas garde, on peut arriver à le faire fondre en ne mettant que du sapin, par exemple ; ce qui a pour effet de faire monter la température au-delà des prescriptions du fabricant. 

Un poêle en acier pourra se déformer sous un excès de température, et perdre ainsi de son étanchéité à l’air au niveau de la porte. La fonte ne se déforme pas, et c’est pourquoi les portes des poêles en acier sont souvent en fonte.

 Un poêle en fonte ne bougera pas, mais pourra éventuellement se fendre suite à un choc à haute température (bûches jetées dans le foyer par exemple).

Toutefois, qu’il soit fendu ou déformé, un poêle ne présente pas de danger immédiat pour les usagers.

 

  •  Recommandations d’usages

1°) Dans une maison où les habitants sont absents dans la journée, en chauffage d’appoint, on recommandera plutôt un poêle à bois en acier ou en fonte : les effets de la flambée seront plus rapides pour l’acier, mais la fonte conservera plus longtemps la chaleur dans la nuit.
Idem pour une résidence secondaire (pour des raisons budgétaires aussi).

2) En chauffage principal dans une maison, un poêle en fonte peut faire l’affaire s’il est bien adapté à la surface habitable (voir calcul de puissance).
Toutefois, il faudra être présent pour l’alimenter régulièrement, et le matin attendez-vous à un réveil en fraîcheur si la maison est mal isolée.
Le meilleur compromis en chauffage principal au bois reste le poêle en stéatite : parce que sa chaleur douce et résiduelle est  en mesure de perdurer jusqu’au matin. Néanmoins, si vous n’êtes pas présent dans la journée pour l’alimenter, ne prenez pas cette option : un poêle en stéatite doit fonctionner sans discontinuer pour donner entière satisfaction, et c’est bien trop onéreux pour se tromper sur l’usage de votre poêle.
Par ailleurs, il faut quasiment une demi-journée pour arriver à monter à température idéale un poêle d’une tonne, lorsque vous l’allumez la première fois.

 

 

  • En Résumé


Il n’y a pas de bon ou de mauvais poêle à bois, il n’existe qu’un usage bien adapté ou pas à votre besoin. C’est votre connaissance des produits et votre bonne compréhension des mécanismes du chauffage au bois qui feront que vous aurez fait le meilleur compromis modèle/prix.

Un conseil auprès d’un professionnel vous sera sûrement précieux également, mais à condition qu’il conserve toute son objectivité : n’hésitez-pas à en voir plusieurs.

Choisissez d’abord le mode de chauffage qui convient à votre habitation en fonction de vos habitudes de vie ; puis ne vous trompez pas sur la puissance, elle a besoin impérativement d’être adaptée à votre surface à chauffer ;  et enfin,  et seulement en dernier, choisissez l’habillage et les couleurs qui vous attirent. Faites-le bien dans cet ordre, pour être sûr de ne pas vous tromper. 


NB : Pour les poêles à granulés qui permettent déjà la régulation automatique de la température de la pièce du fait de leur technologie, l'avantage de l’habillage est moins net.

page précédente
6 / 8
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Un poêle selon le combustible
Page 2 : Un poêle selon son usage
Page 3 : Un poêle selon la puissance & le rendement
Page 4 : Un poele selon sa technologie
Page 5 : Les différents styles de poêle
Page 6 : Un poêle selon son habillage
Page 7 : Un poêle selon ses options
Page 8 : Conclusions en video

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient


Bon à savoir

Rapide plaidoyer pour une consommation énergétique repensée: Si l'on veut opérer un virage à 180° vers une autonomie énergétique de façon maîtrisée il est urgent de ne plus attendre des autres ce que l'on peut faire nous-même. Le jour où les énergies fossiles auront été saignées à blanc par notre consommation effrénée, où le nucléaire aura montré ses limites, que des conflits d'intérêts énergétiques auront éclaté un peu partout, il sera trop tard pour implorer la clémence des dieux et le retour à la genèse. L'auto-suffisance énergétique est vecteur de stabilité politique, économique et surtout sociale. Le Bois énergie y contribue !



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...