Un poele selon sa technologie de combustion



Il existe plusieurs technologies de combustion pour les poêles à bûches :
  • Le poêle classique simple combustion
  • Le poêle à "post" ou "double" combustion,
  • Le poêle turbo.

Mais avant d'expliquer les différentes technologies en présence, il faut avoir compris le mode de combustion du bois. Le bois soumis à une forte hausse de température se transforme en charbon et en gaz (autour de 250 °C). Contrairement aux idées reçues, ce sont les gaz qui s’enflamment et non le bois. Du coup, la technologie d'un poele diffère en fonction de la façon dont la combustion des gaz est gérée.


Le poêle à combustion classique
est le poêle une technologie de première génération. Les lignes sont simples et Il n'y a qu'une seule arrivée d'air si bien qu'une partie des gaz de combustion s'échappe dans le conduit avec la fumée sans avoir été brulée.
Du coup les performances en termes de rendement sont mauvaises (moins de 50%) ce qui poserait moins de problèmes si cela n'allait pas de paire avec la libération de composés polluants dans l'air.
Aujourd’hui, son prix peu élevé constitue son seul avantage, mais il prive son acquéreur du crédit d'impôt poele à bois.


Le poêle à post-combustion (ou double combustion)
est constitué d'un foyer qui comporte une technologie basée sur le ralentissement de l'évacuation des gaz non brulés à l’aide de chicanes mises en place en partie haute de la chambre de combustion.
Un premier circuit alimente les bûches en air comburant, un second  apporte de l'air dit « secondaire » aux gaz coincés par ces chicanes. Au contact de l’oxygène, ce gaz monté en température génère cette double combustion en s’enflammant. C’est pour cette raison que les poeles a post ou double combustion atteignent des rendements de plus de 70% permettant ainsi de mieux rentabiliser son bois.


Le poêle turbo
est une adaptation de la double combustion et son interprétation peut varier en fonction des fabricants.
Certains l’appellent ainsi après l’avoir muni d’un ventilateur permettant une meilleure extraction de la chaleur. D’autres ont carrément donné ce nom à leur marque ou à leur produit. D’autres encore avancent qu’avec leur procédé, leur appareil permet d’adapter la chaleur au volume à chauffer, ou qu’il permet de monter plus vite en température (avec de bons rendements uniquement à plein régime)…
 Bref, en définitive, la confusion est assez grande entre toutes ces appellations « turbo » et en fait, quand on regarde d’un peu plus près, on observe que l’assimilation à la « double combustion » est assez facile à faire, même si quelques secrets de fabrications peuvent sûrement faire quelques différences au niveau de la technologie.
En tout cas ne vous enflammez pas: en aucun cas, le "turbo" ne fera de votre appareil, une bête de course : Un poele turbo n'est pas meilleur qu'un poele à double combustion.


Bon à savoir: La plupart des appareils sur le marché sont en double combustion et on peut s’en féliciter. Pour l'achat d'un poêle d'entrée de gamme, vérifiez tout de même que c'est le cas : la double combustion étant le garant d’un meilleur rendement.

page précédente
4 / 8
page suivante

Devis gratuit pour un poêle à bois

Page 1 : Un poêle selon le combustible
Page 2 : Un poêle selon son usage
Page 3 : Un poêle selon la puissance & le rendement
Page 4 : Un poele selon sa technologie
Page 5 : Les différents styles de poêle
Page 6 : Un poêle selon son habillage
Page 7 : Un poêle selon ses options
Page 8 : Conclusions en video

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient


Bon à savoir

Rapide plaidoyer pour une consommation énergétique repensée: Si l'on veut opérer un virage à 180° vers une autonomie énergétique de façon maîtrisée il est urgent de ne plus attendre des autres ce que l'on peut faire nous-même. Le jour où les énergies fossiles auront été saignées à blanc par notre consommation effrénée, où le nucléaire aura montré ses limites, que des conflits d'intérêts énergétiques auront éclaté un peu partout, il sera trop tard pour implorer la clémence des dieux et le retour à la genèse. L'auto-suffisance énergétique est vecteur de stabilité politique, économique et surtout sociale. Le Bois énergie y contribue !



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...