On ne vous apprend rien en disant qu’Il faut, depuis toujours, de l’air pour pouvoir brûler du bois.
 
Cet air est indispensable  pour le bon fonctionnement de notre appareil, tant au niveau de ses performances que de la sécurité des utilisateurs.
Effectivement, toute combustion nécessite un apport d’oxygène et c’est le mélange, combustible (bois ou granulé)  / air (oxygène) qui permet cette combustion. C’est exactement ce qui se passe dans nos appareils, qu’ils soient à buches ou à granulés.
 
Remarque : Lorsque l’on parle d’amenée d’air, c’est l’air nécessaire à la combustion. Ne pas confondre avec l’air de convection qui elle, est simplement  la circulation de l’air réchauffé, généré par le poêle, et diffusé dans la pièce.
 
 Généralité : Pour brûler un kilo de bois sec, il faut environ 9 à 15 m3 d’air, c’est en fait l’oxygène qui est dans l’air qui permet la combustion. 
 
Petite expérience que vous avez tous réalisée un jour :  Il suffit de priver une bougie d’air, en la recouvrant, pour quelle s’éteigne. C’est  tout simplement parce qu’il n’y a plus d’air pour maintenir la combustion… 
 
 

L’apport d’air est donc indispensable à la combustion et ce pendant toutes les phases de fonctionnement.

 
Cette amenée d’air est tellement importante, lorsqu’on installe un poêle, qu’il y a un décret qui décrit les modalités pour garantir sa bonne exécution, et l’efficacité de cet apport d’air. Ce décret du 23/02/2009 prend en compte le type d’appareil, sa puissance, l’environnement dans lequel il est installé et la présence d’autres éléments pouvant perturber le bon fonctionnement de l’appareil.
 
Cette réglementation est là pour nous protéger, elle est  basée sur les nombreux retours d’expériences et autres expertises.  Plutôt que de la décrire dans cet article, on ne peut que vous encourager à lire ce décret.
 
 N’oublions pas que nous installons notre appareil très souvent dans la pièce à vivre, séjour,  salon etc. et non pas dans un local dédié de type chaufferie, équipé de ces ventilations spécifiques. Vous trouverez dans ce décret les sections d’entrée d’air, synthétisées dans 2 tableaux, en fonction du type d’appareil que vous installez.  J’insiste, lisez-le.
 
 

Dernier point sur le principe de fonctionnement d’un poêle.

 
 C’est un peu simpliste de l’écrire de cette façon, mais pour qu’il y ait de l’air qui entre dans l’appareil, il faut que la fumée, issue de la combustion, en sorte, véhiculée  par le conduit de fumée. En clair, c’est le tirage naturel du conduit de fumée, qui « aspire » les fumées et de ce fait, fait entrer l’air frais nécessaire dans la chambre de combustion. Ce cycle de fonctionnement se fait naturellement sans aucune assistance mécanique, et  électrique.
 
 

Comment créer cette amenée d’air ?

 
Dans ce domaine, il faut distinguer deux familles d’appareils
 
1) Les appareils  qui prélèvent l’air de combustion dans la pièce.
 
Cette famille d’appareil ne dispose pas de système de connexion en air de combustion direct  raccordable sur la chambre de combustion.
 L’amenée d’air directe est indispensable et doit déboucher dans la pièce où est installé l’appareil. Cette amenée d’air doit être spécifique et dédiée  à l’appareil. C’est en fait un orifice aménagé directement en partie basse dans le mur donnant sur l’extérieur qui sera équipé d’une grille calibrée. 
Sections données   dans la notice de pose et dans le décret du 23/02/2009.
 
Attention également à la coexistence avec d’autres appareils, même en présence d’une amenée d’air conforme, il peut se produire des disfonctionnements.
 
Exemple : Il est interdit d’installer un poêle à bois ou granulé, qui prend l’air dans la pièce en présence d’une hotte aspirante qui n’est pas à recyclage, elle risquerait d’inverser le tirage naturel du conduit de fumée et d’aspirer les fumées, donc du monoxyde de carbone, dans la pièce…(décret du 23/02/2009)
 
 
2) Les appareils  qui  prélèvent l’air directement à l’extérieur par l’intermédiaire d’une gaine raccordée à la chambre de combustion.
 
Cette famille d’appareil  dispose d’un système de connexion en air de combustion direct  de l’extérieur et raccordable sur la chambre de combustion. 
 
Le dispositif en attente sur l’appareil est en général une petite  buse placée en partie inférieure, qu’il suffira de raccorder à l’aide d’une gaine. Ces appareils, dans la mesure où ils sont effectivement raccordés suivant les indications de la notice de pose, n’ont pas besoin de prélever l’air dans la pièce.
 
C’est vraiment ce type de produit,  à privilégier, qui évite l’inconfort d’une amenée d’air directe dans la pièce. C’est également une famille d’appareils en constante progression, qui est en parfaite adéquation avec nos  habitations qui sont de plus en plus étanches  à l’air. Ces appareils fonctionnent de façon indépendante du volume dans lequel ils sont installés, et c’est l’idéal.
 
 
 

En conclusion:

 
Raccordable en air ou pas, la notice d’installation vous donne toutes les informations concernant la canalisation en air possible ou pas. Ces préconisations sont à respecter. Les fabricants les ont élaborée s pour être en adéquation avec le décret du 23/02/2009.
 
Dernier point qu’il est utile de rappeler : Ces poêles doivent toujours êtres raccordés à un conduit de fumée en tirage naturel débouchant à 40 cm au moins au-dessus de toute partie de construction distante de moins de 8 mètres (arrêté du 22/10/1969)
 


Devis gratuit pour un poêle à bois

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...