RECHERCHER

Pourquoi une Arrivée d'air est obligatoire ?


 
 
On ne vous apprend rien en disant qu’Il faut, depuis toujours, de l’air pour pouvoir brûler du bois.
 
Cet air est indispensable  pour le bon fonctionnement de notre appareil, tant au niveau de ses performances que de la sécurité des utilisateurs.
Effectivement, toute combustion nécessite un apport d’oxygène et c’est le mélange, combustible (bois ou granulé)  / air (oxygène) qui permet cette combustion. C’est exactement ce qui se passe dans nos appareils, qu’ils soient à buches ou à granulés.
 
Remarque : Lorsque l’on parle d’amenée d’air, c’est l’air nécessaire à la combustion. Ne pas confondre avec l’air de convection qui est simplement  la circulation de l’air réchauffé, généré par le poêle, et diffusé dans la pièce.
 
 Généralité : Pour brûler un kilo de bois sec, il faut environ 9 à 15 m3 d’air.
C’est l’oxygène qui est dans l’air qui permet la combustion. 
 
Petite expérience que vous avez tous réalisée un jour : 
Il suffit de priver une bougie d’air, en la recouvrant, pour quelle s’éteigne.
C’est  tout simplement parce qu’il n’y a plus d’air pour maintenir la combustion… 
 
 

L’apport d’air est donc indispensable à la combustion et ce pendant toutes les phases de fonctionnement.

 
Cette amenée d’air est tellement importante, lorsqu’on installe un poêle, qu’il y a un décret qui décrit les modalités pour garantir sa bonne exécution, et l’efficacité de cet apport d’air. Ce décret du 23/02/2009 prend en compte le type d’appareil, sa puissance, l’environnement dans lequel il est installé et la présence d’autres éléments pouvant perturber le bon fonctionnement de l’appareil.
 
Cette réglementation est là pour nous protéger, elle est  basée sur les nombreux retours d’expériences et autres expertises.  Plutôt que de la décrire dans cet article, on ne peut que vous encourager à lire ce décret.
 
 N’oublions pas que nous installons notre appareil très souvent dans la pièce à vivre, séjour,  salon etc. et non pas dans un local dédié de type chaufferie, équipé de ces ventilations spécifiques. Vous trouverez dans ce décret les sections d’entrée d’air, synthétisées dans 2 tableaux, en fonction du type d’appareil que vous installez.  On insiste : lisez-le.
 
 

Le principe de fonctionnement d’un poêle.

 
 C’est un peu simpliste de l’écrire de cette façon, mais pour qu’il y ait de l’air qui entre dans l’appareil, il faut que la fumée, issue de la combustion, en sorte. Cette fumée est véhiculée  par le conduit de fumée. En clair, c’est le tirage naturel du conduit de fumée, qui « aspire » les fumées et de ce fait, fait entrer l’air frais nécessaire dans la chambre de combustion.
Ce cycle de fonctionnement se fait naturellement sans aucune assistance mécanique ou  électrique.
 
 

Comment créer cette amenée d’air ?

 
Dans ce domaine, il faut distinguer deux familles d’appareils
 

1) Les appareils  qui prélèvent l’air de combustion dans la pièce.

 
Cette famille d’appareil ne dispose pas de système de connexion en air de combustion direct  raccordable sur la chambre de combustion.
 L’amenée d’air directe est indispensable et doit déboucher dans la pièce où est installé l’appareil. Cette arrivée d’air doit être spécifique et dédiée  à l’appareil. C’est en fait un orifice aménagé directement en partie basse dans le mur donnant sur l’extérieur qui sera équipé d’une grille calibrée. 
Sections données   dans la notice de pose et dans le décret du 23/02/2009.
 
Attention également à la coexistence avec d’autres appareils, même en présence d’une amenée d’air conforme, il peut se produire des disfonctionnements.
 
Exemple : Il est interdit d’installer un poêle à bois ou granulé, qui prend l’air dans la pièce en présence d’une hotte aspirante qui n’est pas à recyclage, elle risquerait d’inverser le tirage naturel du conduit de fumée et d’aspirer les fumées, donc du monoxyde de carbone, dans la pièce…(décret du 23/02/2009)
 

Quelle section d'amenée d'air ?


La surface de cette section dépend du type d'appareil, de sa puissance, du diamètre du conduit.
  • Pour un poêle (bois ou granulés) de puissance inférieure à 25 KW, l'arrêté CO de 2009 exige une surface de cm2
  • Pour un insert, elle devra faire 1/4 de la section du conduit de fumée avec un minimum de 50 cm2 si l'appareil a une puissance de moins de 8KW, 70 cm2 pour une puissance entre 8 et 16, 100 cm2 pour une puissance de plus de 16 KW.
  • Pour une cheminée ouverte ou une cheminée type insert pouvant fonctionner porte ouverte, la section correspondra au 1/4 de la section du conduit avec un minimum de 200 cm2.

Attention :
- Les grilles ne doivent pas être obstruables. 
- Elles sont souvent maillées ce qui limite le passage d'air réel. Du coup si vous utilisez une grille maillée, sa surface réelle (visible) doit être le double de la section minimale obligatoire.

 

Cas d'une hotte de cuisine et d'une VMC

 
Si votre maison dispose d'une hotte de cuisine ou d'une VMC, il faut savoir que le tirage de ces appareils est supérieur au tirage d'un poêle. DOnc lorsqu'un tel appareil fonctionne, il va prendre l'air de la maison, l'appreil fonctionnera mal et il y a même un risque que les gaz et fumées ne s'échappent plus dans le conduit...pour s'inviter dans votre habitation.
Attention DANGER !

Pour éviter tout risque de refoulement , on augmentera la surface de l'arrivée d'air pour augmenter l'apport d'air comburant. Idéalement l'appareil aura une amenée d'air directe (voir paragraphe suivant).
 

2) Les appareils qui  prélèvent l’air directement à l’extérieur par l’intermédiaire d’une gaine raccordée à la chambre de combustion.

 
Cette famille d’appareil  dispose d’un système de connexion en air de combustion direct  de l’extérieur et raccordable sur la chambre de combustion. 
 
Le dispositif en attente sur l’appareil est en général une petite  buse placée en partie inférieure, qu’il suffira de raccorder à l’aide d’une gaine. Ces appareils, dans la mesure où ils sont effectivement raccordés suivant les indications de la notice de pose, n’ont pas besoin de prélever l’air dans la pièce.
 
C’est vraiment ce type de produit,  à privilégier, qui évite l’inconfort d’une amenée d’air directe dans la pièce.
C’est également une famille d’appareils en constante progression, qui est en parfaite adéquation avec nos  habitations qui sont de plus en plus étanches  à l’air. Ces appareils fonctionnent de façon indépendante du volume dans lequel ils sont installés, et c’est l’idéal.
 
 
 

En conclusion:

 
L'arrivée d'air frais est obligatoire. Raccordable en air ou pas, la notice d’installation de votre poêle vous donne toutes les informations concernant l'arrivée d'air. Ces préconisations sont à respecter. Les fabricants les ont élaborées pour être en adéquation avec le décret du 23/02/2009.

Pour plus de details :
- voir nos articles sur l'installation d'un poele à bois incluant la notion d'arrivée d'air pour un poele à bois
 


COMMENTAIRE(S) :

DANIEL (83) le 22/03 :



je cherche un ventilateur pour attiser l'arrivée d' air qui vient de l'extérieur

Cyril (44) le 06/01 :



Jean Claude
J'ai demande a un fabricant et il confirme que tous les poeles a granules electrifies ont un extracteur de fumée . Les conduits sont petits , il y a une enorme retenue d'air, l'extracteur vient compenser cela, la combustion genere ensuite la depression necessaire (10/12 Pa)

jean claude (17) le 30/12 :



bonjour tout cela veux t il dire que l extraction des fumées de tout les poeles à granulés, connectés au réseau électrique, est toujours assurée par un ventilateur y compris ceux à sortie par le dessus? merci pour cette précision...

Cyril (44) le 25/06 :



Bonjour Pradal
A la sortie, au niveau du conduit de raccordement, en mesurant avec un déprimomètre un pour une valeur de tirage generalement comprise entre -10 et -15 Pa (Pascal).

pradal (11) le 22/06 :



bonjour, aprés lecture ci dessus; ou mesure t'on le tirage ? a l'entrée d'air frais ou a la sortie des fumées ;peut t'on louér ce matériel contre caution??????je m'installe un poele invicta altara+ a la place d'une cassette trop gourmande !!!!!cordialement P J

Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :