RECHERCHER

Les différents appareils de chauffage aux granulés


Le combustible appelé pellet est l’autre nom attribué au granulé de bois. Cette terminologie fédère tous les moyens de chauffage au pellet : poêle, insert, chaudière et chaudière industrielle.



Le poele pellet


Il est largement commercialisé en Europe et dans une moindre mesure en France : du fait d’un avènement plus tardif sur le marché qui s’explique en partie par notre culture « cheminée » depuis des générations.

Aujourd’hui, le pellet  répond assez bien aux nouvelles aspirations écologiques, à la prise de conscience collective de la nécessité de changer notre mode de production d’énergie, au coût des énergies fossiles devenu prohibitif, à la valorisation de nos déchets de bois et de notre potentiel national en ressources renouvelables.

L’avantage du poêle à granulé par rapport à son rival commercial, le poêle à bûche, réside:
- dans son autonomie de fonctionnement,
- dans son meilleur rendement du fait d’un carburant sec,
- dans sa programmation des températures (par plages horaires et par niveau de puissance).

- A contrario, son fonctionnement mécanisé, sa gestion électronique du pilotage offrent le flanc à des pannes éventuelles et sa durée de vie sera forcément plus réduite que son concurrent.
- Son coût d’achat est aussi plus élevé, et le le cout kw/h du pellet, même si son rendement est meilleur, reste plus cher que celui de la bûche.

Plus d’information sur les poeles à granulés ici.



La chaudière domestique à granulé


fontionnement d'une chaudiere a granulesfontionnement d'une chaudiere a granules
Autant pour les poêles à granulés ce sont les marques italiennes qui sont le plus représentées, que pour les chaudières domestiques et industrielles elles proviennent essentiellement d’Autriche et d’Allemagne.Une chaudière automatique à granulés est une chaudière qui fonctionne de telle façon qu'il n'est pas nécessaire de l'alimenter régulièrement en combustible ou de l'entretenir manuellement.


Le dimensionnement  du circuit de distribution dans votre maison est le principal obstacle au bon fonctionnement de la chaudière à pellet. En effet, le granulé ne s’enflamme pas de la même manière que le fioul et la régulation de la puissance dite par « hachage », qui est en fait le cycle répété de marche/arrêt est très mal adapté à la combustion du bois.  Le rallumage automatique du pellet technique est assez difficile et bien plus long que s’il s’agissait de liquide ou de gaz.

Le bon dimensionnement est donc un élément déterminant sur lequel il faudra insister et vous assurer de sa bonne maîtrise par votre installateur.

Plus d’informations ici

La chaudière industrielle


comme son nom l’indique, elle est destinée aux grands ensembles : immeubles, bâtiments industriels, collectivités…

Même si le prix du bois reste beaucoup moins élevé que celui des énergies fossiles, celui de l’acquisition d’une telle chaudière reste d’un prix assez élevé par rapport à un chauffage traditionnel au fioul ; mais aussi d’un approvisionnement, d’un encombrement et d’une maintenance plus importants.

Toutefois, le bois déchiqueté reste quand même la ressource la moins chère pour ce type de produit parce que les appareils peuvent utiliser la matière minérale imbibée d’eau qu’ils peuvent sécher avant d’utiliser, ce qui réduit encore le prix de la matière première.

Poêle à pellet, insert a pellet, chaudière à pellet, tels sont les différents équipements possibles pour un chauffage au pellet, une solution écologique et économique qui gagne des parts de marché chaque année en France, signe qu’elle répond aussi aux attentes en terme de performances et de confort.


Insert et foyer de cheminée à pellet


Tout d’abord, à quoi sert un insert et à quoi sert un foyer de cheminée ?

L’insert est un foyer de cheminée destiné à la rénovation en général. C’est ce qu’on appelle communément une cassette.
Si vous avez une cheminée à foyer ouvert, qui, en définitive -du fait d’un tirage permanent - vous vide la maison de son air chaud et que vous souhaitez tout de même conserver l’habillage par mesure d’économie ou par conservatisme, c’est exactement ce qu’il faut faire.

L’insert est moins haut également parce qu’il a besoin de se glisser dans un espace réduit et la difficulté réside dans la réalisation de la jonction avec le tubage dans le conduit de cheminée.

Plus d’informations ici


Le foyer fermé est plus destiné à la cheminée neuve.

Le foyer fermé présente un avaloir – partie proéminente au-dessus de l’appareil qui sert à collecter les fumées – et la cassette n’en a pas. C’est la différence la plus patente entre les deux.

Il est souvent mieux desservi en options et sa porte peut parfois être escamotable : c’est-à-dire qu’elle peut se relever dans la hotte pour fonctionner en foyer ouvert (pour les modèles qui le permettent).

Plus d’information ici


Il existe aussi des inserts et foyers dits « mixtes » qui peuvent fonctionner indifféremment aux deux sources d’énergie : bois et pellet. Il y a peu de modèles et peu de fabricants qui ont ouvert ce marché, mais cette combinaison offre incontestablement un confort d’utilisation appréciable.



Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :