Au  1er janvier 2013 pour les maisons individuelles et les logements collectifs, la nouvelle réglementation thermique appelée "RT 2012" entre en vigueur. Etudions ses tenants et aboutissants ainsi que les impacts sur la filière du chauffage au bois.

a)    Objectifs de la RT 2012 :
Répondre aux impératifs du Grenelle de l’environnement sur la diminution des gaz à effet de serre, avec 3 exigences de résultat :
•    Limitation du besoin énergétique en chauffage, climatisation et éclairage par le concept du bâti (constructeurs, architectes, bureaux d’étude…)
•    Une consommation énergétique inférieure à 50 kWh/m²/an en moyenne.
•    Un niveau de confort d’été suffisant qui permettrait de ne pas avoir recours à un système de refroidissement des habitations.


b)    Le label BBC :

Aujourd'hui, la consommation moyenne d'un logement en France est de 240 kWhep/m²/an. Le label BBC fixe à 50 kWhep/m²/an la consommation maximale d'une maison neuve.
Il s'agit donc en l’occurrence de diviser la consommation moyenne d'un logement par  5.
On peut se demander cependant  pourquoi, depuis des années, les gouvernements successifs n’ont tout simplement pas pris cette décision avant, plutôt que d’attendre que ce Grenelle fasse bouger les lignes.
Peut-être que des intérêts économiques supérieurs ont fait que l’Etat, principal actionnaire d’EDF, n’avait aucun intérêt à voir les consommateurs payer moins d’électricité pour mal se chauffer, puisqu’il est de notoriété publique que les radiateurs électriques dits « grille-pain » ne sont pas des idéaux…  


c)    Les effets sur le consommateur :

Avec la RT2012 on se rapproche du niveau d'exigence du label BBC. Jusqu’à présent le label BBC n’était pas obligatoire. Seule une clientèle aisée pouvait se permettre de payer une maison plus chère (+10/20%) pour obtenir ce label. Les constructeurs en ont largement profité pour augmenter leurs marges, arguant d’une plus-value qualitative sans pouvoir réellement la justifier comptablement.
Aujourd’hui, les constructeurs ne pourront plus surfacturer le niveau de qualité exigé par ce label, du fait de l’uniformisation du procédé de fabrication rendue obligatoire, sans risquer de perdre la clientèle, et notamment les « primo-accédants » aux revenus plus modestes.


d)    Ce qui va changer par rapport à la RT 2005 :
Les méthodes de travail des constructeurs vont changer :
•    Les différents corps de métier ne pourront plus travailler chacun de leur côté sans concertation et devront tenir compte de l’avis des thermiciens.
•    Pour atteindre les objectifs de la RT 2012, il faudra diviser la consommation d’électricité par 4 et le gaz par 2 voire 3.
•    Un avant-projet thermique devra être réalisé avant dépôt du permis de construire.
•    Les tests d’étanchéité des maisons seront systématiques : pas comme aujourd’hui où seuls le label BBC « Effinergie » est obligatoire.
•    En maison individuelle :
o    Au moins 5 kWhep/m²/an minimum de la consommation globale devront provenir d’une source d’énergie renouvelable.
o     Pour le chauffage : un raccordement à un appareil fournissant plus de 50% de sa production de chaleur en provenance d’énergie renouvelable ; ou,  pour l’ECS, un chauffe-eau solaire thermique ou thermo-dynamique ;  ou encore un recours à la co-génération (production d’électricité associée à la production de chauffage) impliquant une chaudière qui chauffera l’ensemble de la maison et l’eau chaude sanitaire.
Cela favorise bien sur le chauffage au bois.


d)    Conclusion et impact sur le chauffage au bois :
On voit bien que la RT 2012 obligera les constructeurs à davantage penser leurs réalisations, à tenir compte des impératifs d’économie d’énergie et à innover pour rester compétitifs.
C’est plutôt une bonne nouvelle si le prix des maisons ou le cout des crédits ne subit pas d’inflation galopante, freinant de fait le marché de la construction neuve et contraignant, faute de moyens, les revenus modestes à recourir à l’auto-construction et le système « D » comme çela peut se développer aujourd’hui.


La prochaine étape étant la RT 2020 dite le "BEPOS" bâtiment à énergie positive, qui est une construction à très basse consommation d’énergie qui produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme et où la feuille de route est encore plus draconienne, à l’instar de nos voisins germaniques qui depuis longtemps ont imposé le concept de la maison passive (Passiv Haus) :
•    consommation trois fois inférieure à une construction conforme à la RT 2005,
•    une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep/m²/an soit 3 fois moins qu’une maison BBC actuelle.
•    une consommation totale d'énergie chauffage, ECS, éclairage, appareils électriques de 100 kWh/m²/an


Cependant, si cette perspective d’une inflexion durable de la consommation d’énergie s’inscrit dans la durée pour s’acheminer vers des habitations productrices de leur propre énergie est une bonne nouvelle pour la planète et pour nos économies, en ce qui concerne les moyens de chauffage traditionnels et plus particulièrement le chauffage au bois, on a d'abord cru que cette RT2012 était la chronique d’une mort annoncée…du moins pour les nouvelles constructions qui ne représentent toutefois que moins de 1% du parc de résidences individuelles. De fait et après les précisions publiées en Nov 2013 le bilan est nuancé. Les calculs ne sont pas si favorables au chauffage au bois mais les appareils restent compatibles.
Alors, reste à parier que les constructeurs d’appareils à biomasse s’adapteront pour s’imposer dans cette compétition effrénée aux ressources énergétiques renouvelables, écologiques et économiques.



Devis gratuit pour un poêle à bois

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient


Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...