RECHERCHER

Chauffage au bois interdit à Paris : info ou intox ?


 

A Paris et en Ile-de-France, le chauffage au bois est autorisé sans toutes ses formes ou presque. Or, depuis la fin de l’année 2013 et le volte-face voulu par Ségolène ROYAL), Ministre de l’Ecologie de l’époque, on dit  tout et son contraire ur le chauffage au bois à Paris et en Ile-de-France.
Certains assurent qu’il est interdit et d’autres soutiennent qu’il est possible.
On vous dit tout et ce de la façon la plus claire possible !

 


 

Le chauffage au bois est considéré dans le nouveau règlement du Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) selon trois critères fondamentaux :
- Le premier en fonction de l’usage de l’utilisateur à savoir chauffage principal de l’habitation ou chauffage d’appoint ou d’agrément
- Le second : la zone géographique d’habitation (Paris intramuros, zone sensible ou le restant du territoire de la région)
- le troisième en fonction du type d’appareil utilisé.
 

A l’heure actuelle, la réponse la plus précise s’agissant du chauffage au bois en Ile-de-France se trouve dans le tableau en haut de cette page.

 

Par rapport à ce tableau, plusieurs informations complémentaires :

- Il n’a jamais été préconisé par les professionnels du chauffage au bois d’utiliser un foyer ouvert à des fins de chauffage principal d’une habitation ou d’un appartement. Le rendement énergétique d’un foyer ouvert n’excèdant pas 10 %

- Pour les appareils de chauffage au bois existants (foyers fermés/inserts ou poêles) dans les maisons et immeubles parisiens, il sera difficile pour la Préfecture de police de Paris de visiter les habitations et de faire cesser leurs utilisations.
 

Petite précision : lors de pics de pollution, il est interdit aux franciliens d’utiliser leurs appareils de chauffage au bois. Cette recommandation est inscrite dans le Plan de protection de l’atmosphère de la région Ile-de-France, comme il leur ait demandé de réduire leur vitesse en voiture, etc.
 

La Direction Régionale et Interrégionale de l’Environnement et de l’Energie d’Ile-de-France est lauréate, depuis le 3 décembre 2018, d’un appel à projet sur les sciences comportementales, organisé par le Délégation interministérielle à la transformation publique.

Le projet a pour objectif de changer les comportements de franciliens sur le chauffage au bois, deuxième source de pollution atmosphérique, après le diesel, selon le CITEPA et Airparif. Plus de 480 000 franciliens utilisent un appareil de chauffage au bois (foyer ouvert, vieil appareil ou nouvel appareil). Il s’agit de sensibiliser les franciliens à la dimension polluante du chauffage au bois mais surtout de les inviter à renouveler leurs équipements anciens et à mettre en œuvre les bonnes pratiques du chauffage au bois.


 

Le chauffage au bois n’est donc pas interdit ni à Paris ni dans l’ensemble de la région. Le chauffage au bois, c’est l’énergie la moins chère, une énergie renouvelable qui réduit les émissions de gaz à effet de serre et une énergie locale qui génère plus de 10000 personnes.


 

Le « Fonds Air-Bois » lancé dans la communauté de communes « Coeur-Essonne », en 2017, s'est généralisé  à l’échelle entière de la région Ile-de-France. Ainsi, les franciliens équipés d’un vieil appareil de chauffage au bois sont encouragés financièrement par la Région, leurs communautés de communes et l’ADEME à les remplacer. Cette prime, complémentaire au Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique, peut aller jusqu’à 1000 euros.
(détails ici)

 



Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :