Lorsque l’on évoque le chauffage au bois, on pense instantanément au poêle à bois, aux cheminées ou aux inserts. Si le chauffage au bois est principalement utilisé pour chauffer l’habitation, l’énergie bois s’utilise également (depuis la nuit des temps) pour la cuisson des aliments. 

A ce titre, des fabricants européens proposent des appareils alliant le chauffage et la cuisson : la cuisinière à bois ou à granulé. 
Faisons le point sur ce type de produits et sur leurs atouts en abordant le marché du particulier mais également celui des professionnels de la restauration.
 
 

 

Le marché des cuisinières à bois en France
 

 
Depuis dix années, le marché des cuisinières diminue et se limite à celui du renouvellement ou du remplacement d’une vieille cuisinière. L’année dernière, le segment représentait 4 000 cuisinières commercialisées en France. Ce marché diminue alors même que des industriels rivalisent d’ingéniosité dans l’objectif de dépoussiérer l’image des cuisinières à bois. 
 
En alliant le côté traditionnel tout en apportant une dose de confort et de design (lignes épurées des cuisinières), le renouveau des cuisinières à bois est en train de :
- Repositionner la cuisine comme l’un des lieux principaux des habitations 
- Démarquer le bois des autres énergies utilisées pour la cuisson chez les professionnels.
 
 

La cuisinière chez les particuliers

 
 
Pendant très longtemps, l’élément important qui composait la cuisine était la cuisinière à bois. Elle servait à faire mijoter, cuire les aliments mais également à chauffer l’habitation. La cuisinière a concouru par l’intermédiaire de marques historiques françaises (Godin, Deville et Philippe), à offrir du confort domestique aux usagers. 
 
De nos jours, la cuisinière à bois fait son retour dans les maisons contemporaines et ne souhaite plus se limiter au marché du remplacement. Modernisée, la cuisinière est devenue un appareil de chauffage central tout en conservant son objectif d’aider à la cuisson. Cuisiner avec une cuisinière à bois relève du même plaisir pour le consommateur que celui de profiter d’une flambée pendant les fêtes de fin d’année devant un poêle à bois. 
 
La cuisinière devient un élément de cuisine, de chauffage et de décoration. Elel est multi tâche et cela concoure à cet engouement !
 
 
 

La cuisinière chez les professionnels

 
Chez les professionnels de la restauration, tout en défendant une certaine rusticité, de nombreux modèles combinent plusieurs sources d’énergies, ce qui les rend polyvalents. 
 
Ces cuisinières  sont dès lors très appréciées des chefs. Allier le bois avec un four électrique, des plaques de cuisson au gaz ou à induction c’est possible ! 
 
Une cuisinière à bois utilise la chaleur des fumées pour cuire et apporter une touche d’originalité à la cuisson des aliments : gratiner, griller, saisir à cœur, etc. 
 
De nombreux restaurateurs conservent ou ajoutent des cuisinières à bois dans leurs cuisines afin de s’offrir l’opportunité d’assurer une cuisson optimale de leurs plats dans l’objectif de conserver voire amplifier certaines saveurs des aliments et notamment pour la viande ou les légumes. 
 
Moderne, design, complémentaire à d’autres énergies, la cuisinière à bois ne se limite plus au renouvellement des vieilles cuisinières à la campagne. 
 
 
 
 

L’avis de l’expert : Daniele RIGHI, Responsable export de l’entreprise « De Manincor » 

 
 
- Quelles sont les tendances actuelles pour les cuisinières ? Quels sont leurs usages ?
 
L’esthétique prime dans le choix d’une cuisinière fonctionnant au bois bûche ou aux granulés de bois.
 
Nous vendons deux typologies de cuisinières : classiques et modernes.
 
La cuisinière moderne, qui est en train de gagner petit à petit des parts de marché, est choisie par le consommateur dans une recherche de lignes carrées et épurées. Le consommateur privilégie également ce produit pour disposer d’une belle vision de la flamme (grande vitre). 
De ce point de vue, nous avons dans notre gamme de cuisinières des produits permettant de cuisiner, mais aussi des cuisinières pour permettre un « spectacle du feu » dans la cuisine.
 
En général, l’aspect « visuel », vision du feu et du four sont la tendance esthétique la plus recherchée par notre clientèle. L’un des choix d’une cuisinière au bois réside dans l’aspect décoratif de la cuisine. Ce n’est plus qu’une machine à cuisinier ou à chauffer, c’est un vrai élément de décoration dans la maison. Nous remarquons également une tendance pour le choix de couleurs plutôt vivantes. En effet, nous vendons de cuisinières de couleur jaune, rouge ou dans des nuances « Provence ».
 
La cuisinière est capable de s’adapter aux exigences esthétiques du client. A titre d’exemple, le même modèle de cuisinière peut avoir une esthétique moderne ou traditionnelle selon les choix.
 
Les cuisinières sont également très présentes dans les restaurants professionnels, où les chefs de cuisine cherchent une cuisson particulière et pour cela choisissent le bois. Dans ce domaine, le chauffage perd de l’importance (sauf cas particuliers). Cela dit, la cuisinière à bois représente une niche vraiment petite et limitée dans le domaine de la restauration professionnelle.
 
Globalement, au niveau de la cuisson De Manincor a fait le choix de maintenir une plaque de cuisson en fonte qui permet d’avoir une plaque de mijotage et un coup-de-feu, en utilisant l’ensemble de la surface de cuisson. De plus, le four statique est particulièrement recherché par les professionnels pour tous les types de cuissons comme le pain, les pizzas, gâteaux, etc. 
 
 
- Quels sont les innovations techniques des dernières années ?
 
Techniquement, les cuisinières à bois ont eu une évolution principalement liée à la combustion avec une amélioration importante des performances et de la gestion de la chaleur.
 
L’arrivée d’air frais, l’entrée d’air de combustion préchauffé et à une hauteur déterminée, un parcours de fumées facile à nettoyer et entretenir... sont les principales évolutions technologiques de ces dernières années. Sans oublier également, qu’en complément la recherche de meilleures performances, De Manincor apporte une attention toute particulière pour offrir une vue dégagée sur la flamme.
 
La gestion de la chaleur est très importante dans une cuisinière qui doit avoir des hautes températures dans le foyer pour une combustion optimisée. Le four doit disposer de températures moyennes comprises entre 200 et 300°C, tout en s’assurant que la cuisinière dispose de façades froides afin de permettre l’encastrement de la cuisinière dans les meubles d’une cuisine.
 
La cuisinière est très présente aussi sur le marché de l’ameublement et de l’électroménager. Certains de nos modèles sont plus sophistiqués et proposent des coulisses sur rails amorties pour l’intégration à un tiroir de rangement, par exemple.  
 
 
 
 
Les cuisinières nouvelle génération !

Devis gratuit pour un poêle à bois

Donnez votre avis :

Votre Prénom * :
Votre Nom :
Votre Email * :
Votre Département (en chiffre) * :
Votre Appareil de chauffage :
Votre Commentaire (400 caractères max - lien non autorisé) * :

Services


4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance idealequel poele vous convient



Un service du réseau
réseau chauffage au bois
(c) Tous droits réservés CanoP
Conditions générales & mentions - Contact - Cookies

S'équiper
poelesabois.com
s'informer sur les appareils
de chauffage au bois ...
cheminee.net
s'informer sur les cheminées ...

s'approvisionner
bois-de-chauffage.net
trouver un vendeur de bois près de chez
vous et comparer ...
allobois.com
commander bois et granulés en ligne ...

entretenir
alloramonage.fr
Entretenir votre appareil ...