RECHERCHER

Mon poêle à granulés s'encrasse très vite : que faire ?


L'encrassement d'un poêle à granulés est le résultat d'une mauvaise combustion.

Il s'observe plus généralement par :
- des dépots de suie sur les échangeurs
- des vitres qui noircissent
- une agglomération de suies dans les cendriers.

Cet encrassement devient anormal quand il vous oblige à nettoyer votre appareil bien plus fréquemment que ne le conseille le fabricant dans la notice de l'appareil.

Prenons quelques questions qui nous ont été posées pour comprendre les raisons du problème mais surtout pour envisager de le solutionner:

 




Encrassement du poêle à cause de la qualité des granulés

 "Mon brasero se remplit d'une masse très dure ("machefer") liée à une température probablement trop élevée. Cela bouche les arrivées d'air et l'évacuation des cendres"


La qualité des granulés est un souci fréquent bien que la qualité d'ensemble des granulés proposés sur le marché se soit nettement améliorée ces dernières années.

Le problème peut venir des éléments constitutifs des granulés (ex. trop d'écorce), des "fines" ou poussières, du taux d'humidité.

Donc préférez des pellets certifiés EN+ ou DIn+. Attention à enlever les fines et à stocker vos pellets dans une pièce sèche et aérée (sinon vous aurez des surprises même avec les "meilleurs" granulés !

Et en cas de souci, essayez avec un sac d'une autre marque de granulés.
A ce sujet, voir notre article : bien acheter ses granulés 

Notons que la présence de Machefer peut aussi être liée à des soucis d'entretien et de réglage (cela explique que la température dans le brasier monte anormalement haut).

 

Mon poêle à granulés consomme trop et s'encrasse à cause de l'entretien

 "Mon poéle a granules est vieux de 5 mois. On a deja changé 1 bougie. Au début  1 sac  de 15 kg par jour et la, il faut 2 sacs. Il s'encrasse tres vite  et la soufflerie est poussive . Reponse du technicien  il faut l'arreter tout les jours et le nettoyer."


Un poêle à granulés de plus de 5 mois d’utilisation avec 15 kg par jour font 150 jours x 15 = 2250 kg de granulés brulés.

En principe, les appareils a pellets doivent recevoir un entretien complet (dit "annuel") entre 1500 et 2000 kg utilisés. A ce stade (plus de 2250 kg utilisés) le poêle est complètement « bouché » par les suies. Très certainement l’extracteur des fumées est quasiment bouché lui aussi et c’est pourquoi il est poussif et qu’il s’encrasse de plus en plus. C’est même étonnant qu’à ce stade le poêle ne se sois pas mis en arrêt de sécurité.

Il faut dans tous les cas effectuer un entretien régulier (tous les 2 à 3 jours) du pot bruleur et d’autres éléments selon la notice du fabricant.

 

Mon poele à granulés hydro s'encrasse à cause des Réglages

" J'ai un poêle à granulés hydro de marque italienne C. . La combustion est réglée à 2. Est-ce que je peux l'augmenter ? Ce poele à granulés s'encrasse énormément, je dois le nettoyer quasiment tous les jours."


Pour qu'une combustion soit efficace, il faut que le brasier (et les gaz) montent à des températures élevées.

Or sur un poêle à granulés hydro, le feu chauffe l’eau du réseau (comme une chaudière gaz ou granulés par exemple), mais du coup l’eau refroidit la combustion. Il y a donc un risque plus important pour que la combustion ne soit pas optimale (les gaz ont plus de difficultés à monter en température avec suie et encrassement à la clé).

C’est pourquoi ce type de poêle devrait fonctionner à puissance nominale (puissance haute) le plus souvent et le plus longtemps que possible pour éviter l’encrassement.

C’est normal qu'à puissance 2, le corps de chauffe et la vitre s’encrassent énormément. Donc cette personne doit faire fonctionner son poêle à granulés à puissance nominale et ce seront les sondes de température du ballon tampon qui « réguleront » la combustion.

Bien entendu, faire fonctionner un granulé hydro sans ballon est suicidaire. La plupart des fabricants imposent le ballon tampon, les autres ne sont pas sérieux.


COMMENTAIRE(S) :

Cyril (79) le 20/02 :

On ne pourra pas répondre plu avec peu d’informations et à distance. Il faut faire intervenir votre installateur dans un premier temps et ensuite diligenter son assurance pour qu’il fasse une expertise à l’amiable.
Ca doit se passer et se régler sur place.
Ludivine (79) le 20/02 :

Même en laissant la porte ouverte comme conseiller dans votre article le problème reste le même
Bernadette (53) le 03/02 :

Merci Cyril pour votre réponse.

Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :