RECHERCHER

L'encrassement des logements lié au poêle granulés


1/ Rappel sur les salissures liées à un poêle granulés


Plus de 1.2 millions de ménages français se chauffent avec un appareil à granulés.
Il arrive que certains utilisateurs se plaignent d’avoir de la poussière dans leur logement. En passant leur doigt ici ou là, ils observent une salissure persistante que l’on retrouve sur les meubles du logement ou du moins sur les meubles ou murs de la pièce où est installé l’appareil.

Comme la suie issue de la combustion des granulés est beaucoup plus fine et grasse que celle du bois bûches, les propriétaires sont rapidement embêtés et gênés par ces poussières.

C’est une problématique récurrente qu’il est certes facile à résoudre mais elle reste contraignante sur certains appareils.

 

2/ Principe de fonctionnement et origine de ces traces de suie


A savoir, de base, un poêle à granulés ne peut absolument pas refouler de la suie pendant son fonctionnement car son corps de chauffe se trouve en forte dépression et ceci grâce à l’extracteur des fumées. 

En fait, s’il y avait un trou ou une légère ouverture sur l’appareil ou sur les raccordements des fumées, c’est bien de l’air qui s’engouffrerai par l’aspiration de l’extracteur dans le corps de chauffe de l’appareil et non l’inverse !

Alors, d’où vient les traces de suie sur les meubles ? 

Elles interviennent, suite à l’arrêt de l’appareil, pendant la phase de nettoyage du pot brûleur et quand la porte du corps de chauffe est ouverte.

 

3/ Cause de l’encrassement


Lors de la procédure de nettoyage (à effectuer, en principe, tous les deux ou trois jours et d’une durée moyenne de 5 à 10 minutes minimum), l’appareil est à l’arrêt ainsi que l’extracteur des fumées et il n’y a plus de dépression dans l’appareil. 

Du coup, si le logement est équipé d’une VMC ou d’une hotte de cuisine à extraction ou autres dispositifs, créant de la dépression dans le logement, l’aspiration de ces appareils créent une dépression telle que l’on vient aspirer de l’air de l’extérieur qui va passer au travers du conduit de fumée, du conduit de raccordement et de l’appareil.

Or les parois intérieures de ces derniers sont couvertes de suies. Elles vont alors se propager puis se déposer sur les meubles environnants du logement. 
Le phénomène est fortement augmenté quand les entrées d’air de la VMC sont insuffisantes et/ou de concept hygroréglable B (dont les grilles d’entrées d’air se ferment automatiquement quand l’air du le logement est asséché).
 


4/ Solution pour éviter cette poussière noire


Dans le premier cas, il conviendra d’ajouter les entrées d’air manquantes (modules au-dessus des fenêtres), voire d’en rajouter.

Dans le deuxième cas avec les VMC munies de bouches hydroréglable B, il conviendra (il n’y a pas d’autre solution) d’entre-ouvrir une fenêtre pour créer un appel d’air pendant la phase de nettoyage du pot brûleur. Ainsi, il faudra maintenir la fenêtre ouverte pendant toute la durée de l’entretien afin de ne plus aspirer l’air au travers du poêle et des raccordements des fumées mais par l’ouverture de la fenêtre.

Solution de série sur certains appareils :

Pour parer à cet inconvénient, certains appareils (Exemple : Wodtke, Oranier, Hase) sont munis d’un dispositif aliénant automatiquement le phénomène d’aspiration de l’air de la VMC au travers du corps de chauffe des appareils. 

Ce procédé fonctionne grâce à un contacteur situé sur la porte qui se déclenche à l’ouverture de cette dernière pour mettre l’extracteur des fumées en aspiration maximale (aspiration de l’air de la pièce vers le conduit de raccordement et le conduit des fumées). 

De ce fait, plus aucuns concepts d’aspiration dans le logement (VMC, hotte de cuisine à extraction, chaudière murale de type B non étanche, etc.) ne peuvent  aspirer de l’air du corps de chauffe de l’appareil. La dépression de l’extracteur sera bien plus forte que ces aspirations « parasites » et empêchera de façon efficace la propagation et le dépôt des suie sur les meubles.
Remarque : Selon les modèles, les extracteurs se mettent en route tout de suite à l’ouverture de la porte ou avec une temporisation (moins de 2 minutes en moyenne). 

La temporisation pourra compenser les cas d’ouvertures de porte rapide sur les appareils sans déclencher automatiquement la vitesse maximum de l’extracteur des fumées. 

 

 

Et pensez à acheter des granulés de qualité 
Voir la liste des offres près de chez vous sur l'annuaire BOIS-DE-CHAUFFAGE.NET



Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :