RECHERCHER

Pourquoi et comment installer un régulateur de tirage pour un poêle ?


 
 

Rôle d'un régulateur de tirage

 

Un modérateur de tirage (Appelé aussi Régulateur de tirage) est un élément très important sur une installation qui serait en excès de tirage, c’est-à-dire dont l’évacuation des fumées se ferait de façon trop importante.

La conséquence sur l’installation serait alors une surconsommation importante de bois.
 
En effet, les fabricants testent leurs appareils en laboratoire avec une aspiration (Un tirage) dans le conduit de fumée à exactement 12 Pa (ou 0.12 mbar) et ceci pour obtenir le meilleur rendement (Une meilleure efficacité avec la plus petite consommation possible) pour une puissance de chauffe donnée.
 
Par contre, une fois l’appareil de chauffage à bois installé chez un utilisateur, le tirage à la sortie de la buse des fumées va fluctuer en fonction des conditions climatique (Plus froid ou plus chaud à l’extérieur) et des conditions résultantes de l’installation.
 
- Si le tirage venait à diminuer plus bas que les 12 Pa de base, l’appareil et son conduit vont globalement s’encrasser.
- Si par contre le tirage venait à augmenter, l’efficacité de l’appareil va se réduire fortement et envoyer les calories à l’extérieur de la souche sur le toit (On dit souvent « Pour chauffer les moineaux).
Le régulateur lui ne servira exclusivement qu'en cas d'excès de tirage.

 
 

Comment fonctionne le modérateur de tirage ?

 

C’est un clapet en équilibre avec un contre poids qui s’ouvre quand le tirage est trop élevé. En s’ouvrant, il aura deux effets qui vont réduire le tirage :
 
  •  Il va introduire de l’air plus froid provenant du logement pour refroidir les fumées (température plus froide),
     
  •  Le flux d’air introduit dans les fumées va également réduire le flux des fumées à la sortie de la buse de l’appareil (débit des fumées réduit).
 
Globalement plus le clapet s’ouvre, plus le tirage se réduit et ceci jusqu’à atteindre le tirage de consigne de 12 Pa (en gros il faudra se placer entre 10 et 15 Pa). En allure réduite ou au démarrage, le volet restera complètement fermé.
 
Si le tirage est insuffisant, le clapet se ferme, mais n’a aucune action pour l’augmenter.

 
 

Exemple de cas pour lesquels un régulateur va s'avérer utile


 
- Quand le conduit est trop long (En moyenne au-dessus de 5 mètres),
 
- Quand le conduit a une section trop importante (Exemple : si l’installation a besoin d’un conduit de fumée en diamètre 150 mm et qu’il existe un conduit en diamètre 230 mm),
 
- Si l’appareil fonctionne en permanence au-delà de la puissance nominale (Appareil avec une puissance vraiment trop faible où l’on doit « pousser » la chauffe).

 

 

Quand installer un régulateur de tirage ?

 

On peut déjà se faire une idée (avant l’intervention du professionnel)
 
Il faut alors observer son feu : 
 
- Si la flamme a une allure très vive (effet de forge), 
 
- Si le bois se consomme vite sans que vous ayez l’impression que la pièce soit chauffée à la hauteur du combustible consommé (baisse probable du rendement), 
 
- Si vous avez l’impression que la porte est un peu difficile à ouvrir (du fait de la dépression dans le foyer), 
 
Alors il est plus que probable que vous ayez un problème de tirage avec un tirage trop élevé.
(voir aussi  notre article à propos du tirage)
=>  Si vous êtes dans l'un de ces cas, l’installation d’un modérateur de tirage pourrait s’avérer utile.
 
 
Si l’insert peut fonctionner avec une porte escamotable ouvert, alors il vaut mieux se placer proche de 20 Pa et ceci pour éviter d’avoir des sorties de fumées en fonctionnement en porte escamotable ouvert.
 
Si l’installation est au-delà de 25 à 25/30 Pa pour un insert par exemple, il faudra installer un modérateur de tirage.
 

 

Installation d'un régulateur

 
On installera le modérateur le plus proche possible du feu directement avec un té sur la buse de l’appareil, forçément dans la même pièce que ce dernier et il devra être contrôlable.
 
La mesure du tirage se fera en introduisant la sonde du déprimomètre (au travers d’un trou percé préalablement) dans le tuyau de raccordement entre le modérateur et la buse de l’appareil. Surtout pas au-dessus du modérateur, la valeur ne sera pas bonne.
 
On règle le modérateur en ayant chauffé au préalable le poêle au moins une demi-heure et à la puissance nominale (voir les réglages nominaux dans la notice du fabricant du poêle)
 
Une fois le bon tirage obtenu, on bloque le contre poids et le tour est joué !
 
 
 
Attention :
La pose et le réglage du modérateur est une opération importante et nécessitera l’intervention d’un professionnel (Votre installateur par exemple). En outre, le modérateur devra être titulaire d’un Avis Technique (Imposé par le DTU 24.1).
Idéalement ce besoin devrait être prévu avant l’installation grâce à un calcul de dimensionnement de la part du professionnel. Mais bien souvent c’est plutôt une anomalie de fonctionnement qui obligera à modifier l’installation existante. Heureusement ce n’est pas trop compliqué à installer (donc pas trop couteux).
 
A noter :
On n’installe jamais de modérateur de tirage sur un poêle à granulés ou insert à granulés
(on effectue des paramétrages des données de combustion qui auront une action sur la vitesse de l’extracteur des fumées)
 

 
 

Prix et Budget pour l'installation d'un modérateur de tirage

 

Un modérateur coûte entre 50 et 100€.
 
Il faut compter en plus 2 heures de main d’œuvre en moyenne pour l’installer et le régler.
 
C'est raisonnable par rapport aux bénéfices apportés si cette installation est nécessaire.
A savoir, qu’un abaissement de 20% du rendement dû à un excès de tirage peut vous faire consommer environ 30 % de bois en plus !
 


Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(600 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :