RECHERCHER

Ventilation et chauffage au bois


 

C'est d'autant plus vrai qu'avec les nouvelles régles en matière de construction, la ventilation ne se fait plus naturellement puisque les pertes d'énergies sont strictement limitées.

Pour autant le renouvellement de l'air est indispensable pour la bonne gestion de l'humidité mais aussi pour évacuer les polluants internes ("COV").
Autre point à ne pas oublier, la présence d'un appareil de chauffage au bois nécessite obligatoire une arrivée d'air.


Mais revenons au renouvellement de l'air dans les pièces, elle peut se faire de 2 façons :

- soit vous ouvrez régulièrement vos ouvrants (portes, fenêtres)
Contrairement à ce qu'on pense, il n'est pas utile de maintenir les fenêtres ouvertes longtemps. 5 à 10 minutes suffisent, idéalement tous les jours.
Mais ce mode opératoire peut avoir des effets limités dans les bâtiments modernes très étanches.


- soit vous passez par un systême mécanique:

* de Ventilation avec des bouches d'aération faisant entrer l'air avant de le faire circuler dans les pièces avant d'emmener l'air vicié vers des bouches d'extraction

* de VMC simple flux avec un ventilateur généralement dans les combles fonctionnant soit sur des débits d'air réglables manuellement ou hydroréglable (en fonction  du taux d'humidité)

* de VMC double flux qui a la particularité de séparer la chaleur contenu dans l'air extrait pour réchauffer l'air entrant impliquant un niveau de confort et d'economies supérieur.

 

Lire aussi L'impact du chauffage au bois sur une VMC?



Laisser un commentaire ou poser une question :

Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :