RECHERCHER

La vitre de mon poêle noircit. Que faire ?



Pourquoi la vitre du poêle noircit ?

 
 
Pour envisager de résoudre le problème, il est important de comprendre d’où il vient. Accrochez-vous, on vous explique ;)
 
Afin que la combustion du bois énergie soit performante, on a besoin pour simplifier :
- que les températures du foyer contenant les flammes soient élevées. 
- que de l’oxygène soit envoyé dans le foyer (notamment vers les flammes). 

Cette combustion va permettre :
- la combustion du bois (combustion dite « primaire » qui se produit avec de l’air alimentant les braises en oxygène) et la combustion de gaz (combustion dite « secondaire » ou double coombustion  qui se produit uniquement à haute température avec de l’air alimentant la combustion de gaz issus de la combustion primaire - voir le lien pour plus de détails)
- et un balayage d’air au niveau de la vitre et cet air dit « secondaire » va « empêcher » la vitre de se salir puisque l’air qui passe le long de la vitre, repousse les fumées noires. 
 
A Noter : 
Dans un poêle à bois, l’air de balayage descend le long de la vitre du poêle à bois et c’est l’inverse sur un poêle à granulés à cause de la puissance de l’extracteur. Cet air se dirige ensuite vers les flammes.
 
 
Si ces deux fondamentaux (températures élevées et air comburant) ne sont pas réunis, le tirage d’air sera mauvais.
 
En conséquence :
- Il n’y aura pas assez d’air dans le foyer pour que la combustion soit optimale (le rendement sera mauvais), des particules resteront imbrulées (fumées noires)
- Il n’y aura pas assez d’air pour assurer un balayage d’air secondaire suffisant. 
Parce que la vitre est bien moins chaude que les parois du corps de chauffe, les particules imbrulées vont se « condenser » sur la vitre et le balayage d’air ne pourra pas rejeter ces particules vers le foyer pour qu’elles sortent avec le tirage. 

=> Au final : On a des fumées noires qui ne seront pas repoussées de la vitre… ça noircit !
 
Donc cette gêne est révélatrice d’autres problèmes : 
- gaspillage (perte de rendement = perte d’argent) 
- pollution (avec rejet de particules qui détériorent la qualité de l’air).
 
Envisageons les différentes causes possibles et voyez laquelle peut s’appliquer dans votre cas.
 
 

 

Un combustible ou un stockage de mauvaise qualité

 
 
Si vos bûches ou vos granulés ne sont pas assez secs, le feu va devoir utiliser de l’énergie (calories) pour transformer l’eau en chaleur. L’eau baisse la température du foyer, du coup le tirage est mauvais, la combustion est mauvaise et le balayage d’air secondaire disparait…ca noircit !
 
 

Que faire si la vitre noircit à cause des combustibles ?

 
- Acheter du bois bien sec (autour de 20% d’humidité si possible moins) ou l’acheter à l’avance pour le laisser sécher tout l’été
 
- Bien stocker votre combustible dans un endroit sec et aéré. Attention des granulés en sac peuvent aussi prendre l’humidité du lieu !
 
- D’abord doutez de votre stockage. Etes-vous certain qu’il est hors de cause ? 
En cas de doute, faîtes un test avec un autre combustible. Pour remplacer vos buches, faites un essai avec du bois densifié. Pour remplacer votre sac de granulés, demandez un sac à un ami ou faîtes un tour en grande surface. 
 
- Enfin vérifiez le joint de votre porte. S’il est ancien et abimé, de l’air peut entrer (par l’aspiration et le tirage de la cheminée) et refroidir le foyer.
Voir notre dossier "Comment changer un joint de porte ?" si besoin.
 
 
 
 

Une arrivée d’air insuffisante peut expliquer que la vitre du poêle noircisse

 
 
L’air (en fait l’oxygène qu’il contient) est aussi important que le bois : Le bois est le carburant et l’air est le comburant. L’air ne pourra pas être de mauvaise qualité comme le bois peut l’être, par contre il peut être en quantité insuffisante.
 
Le problème peut alors s’expliquer par le fait:
- soit qu’il n’y a pas assez d’air dans votre habitation (maison en dépression)
- soit qu’il y’ a pas assez d’air dans le poêle.
 
Dans le 1er cas, il faut rappeler qu’’une arrivée d’air dans l’habitation est OBLIGATOIRE quand on installe un poêle. Elle se matérialise 
* soit par une grille d’amenée d’air placée près de l’appareil si possible
* soit par un conduit qui vient de l’extérieur (ou d’un vide sanitaire) et qui va directement dans l’appareil.
(Voir notre dossier sur les arrivées d'air ici pour + de détails)
 
Dans le 2nd cas, s’il y a assez d’air dans l’habitation mais pas assez d'air dans le foyer du poêle :
- Pour un poêle à bois, les manettes d’arrivée d’air sont trop fermées (ou elles sont bouchées)
- Pour un poele à granulés, c’est un souci de réglage des paramètres de combustion. 
 
 

Que faire en cas d'une arrivée d'air insuffisante ?

 
 
- Avez-vous bien une arrivée d’air dans l’habitat ? Est-elle bien ouverte et non bouchée ? 
Rappel : pendant toute la période de chauffe, l’arrivée d’air doit absolument rester ouverte.
 
- Il y a-t-il un autre appareil dans l’habitation qui pourrait prélever l’air entrant 
En cas de doute, faites un test en allumant le feu avec la VMC éteinte puis avec une fenêtre ouverte.
(voir aussi notre dossier sur l'impact d'une VMC)
 
- Gérez-vous correctement les manettes d’amenée d’air de l’appareil à bois ( pour un poêle bois uniquement) ?
En cas de doute, lisez la notice du poêle !
En général on allume le feu en mode « par le dessus » (appelé « Top- down » en Anglais) avec la porte légèrement ouverte. C’est important d’utiliser cette technique ! Ce mode d’allumage permet au bois et au conduit de s’échauffer plus rapidement. Le démarrage du feu doit se faire avec la manette d’air primaire ouverte à fond. Dès que le feu a pris, on ferme la porte, le tirage se fait naturellement. Une fois que le feu est bien lancé, on ferme progressivement l’air primaire et c’est l’arrivée d’air secondaire qui est activée, le feu devient plus stable, la température du foyer va pouvoir monter. Attention : Cette phase d’allumage doit durer au minimum 10 à 15 minutes ! 

- Pour un poêle à granulés, voyez la notice et parlez-en à celui qui a géré l’installation ou l’entretien de l’appareil.
 
 
Maintenant vous pouvez comprendre pourquoi Christian avait répondu ceci a Nathalie (42) dans un commentaire :
"Toutes les vitres de poêles finissent par s'encrasser quand le poêle travaille à trop basse température. 
Le truc c'est de ne pas passer trop vite à la double combustion (manette de gauche à ramener vers l'avant) - 
 pas avant 300°. On arrive aussi à décrasser les vitres quand le poêle atteint une plus haute t° et qu'il est dans les 340-350°. "
 
 
 
 

Une installation inadaptée, un problème de tirage…et ca noircit aussi !

 
 
Le conduit de fumée, c’est en fait le moteur de votre installation. C’est ce qui permet d’expulser les fumées à l’extérieur et en faisant cela, il fait venir de l’air frais comburant dans la chambre de combustion (appel d’air). Le poêle n’est que la « boîte » qui libère l’énergie.
 
Si l’installation des conduits n’est pas performante, le tirage est mauvais (dis autrement, le moteur fonctionne mal), du coup l’arrivée d’air est mauvaise et en conséquence comme on l’a vu :  le balayage d’air secondaire n’est pas présent et la vitre du poêle se noircit.
 
 

Que faire quand la vitre noircit à cause d'une mauvaise installation ?

 
 
L’installation peut être problématique momentanément ou depuis sa conception.
 
- Dans le 1er cas, un ramonage ou un entretien devraient résoudre le problème. 
 
- Dans le second cas, Aie ! Parlez-en avec votre installateur. 
Si cela n'arrive que de temps en temps, observez si le sens du vent est toujours le même quand le problème surgit. Vérifiez que l’installation respecte les règles (hauteur par rapport au faitage, écart avec les constructions voisines…). Faîtes faire un calcul de dimensionnement des conduits pour vous assurer que les calculs théoriques valident les choix techniques qui ont été faits lors de l’installation. 
 

 
 

Une vitre qui noircit… c’est plus qu’une gêne !

 
 
Oui, c’est gênant, mais c’est surtout révélateur d’autres problèmes (gaspillage et pollution) qu’il faut identifier si on veut les résoudre. On vous donne ici des pistes de réflexion.  Prenez le temps de les suivre une à une. 
 
Pour minimiser les risques de rencontrer ce problème :
- achetez votre bois ici ou votre granulés ici de qualité chez un spécialiste !

 
 
 

Pour finir, nos conseils pour nettoyer la vitre 

 
 
Attention, ces conseils ne valent que pour appareil refroidi uniquement (sinon ça brûle!)
 
- Prendre un bon morceau de Sopalin, le rouler en boule et tremper un bout dans de l’eau,
 
- Ouvrir la porte du poêle,
 
- Tremper l’extrémité humide du Sopalin dans les cendres blanches (ces dernières contiennent de l’ammoniaque) puis le secouer légèrement pour enlever le surplus,
 
- Etaler le côté humide avec la cendre du Sopalin sur toute la surface de la vitre,
 
- Laisser agir une à deux minutes,
 
- Puis frotter avec la partie sèche du Sopalin pour enlever les traces de salissures.
 
 


Laisser un commentaire ou poser une question :
Votre Prénom *
Votre Email *
Votre Département *
(en chiffre)
Votre Appareil de chauffage
Votre Commentaire *
(400 caractères max
- lien non autorisé)
Avec le soutien de :