Forum de Poelesabois.com

Discussions autour du poêle & du chauffage au bois.

Vous n'êtes pas identifié(e).

Accueil » Le choix d'un poêle à bois » Embourbé dans le choix d'un poele

#1 14-05-2017 06:16:25

Fanch
Membre actif
Inscription : 08-05-2017
Messages : 8

Embourbé dans le choix d'un poele

Bonjour à tous,

Tout est (presque) dans le titre. Depuis 3 semaines je vadrouille de revendeurs en revendeurs, de forums en forums... pour trouver le poele adéquat. Aujourd'hui, retour à la case départ, le sujet est plus complexe qu'il n'y parait, notamment pour comprendre comment va se comporter le poele.

Je me permets donc de vous solliciter, pour partager mon raisonnement sur ce choix. Ce forum est excellent, encore bravo aux administrateurs.

Pour faire court, maison de 1985 sur 2 étages, 140m² dont 100m² chauffables avec un poele. Le poele sera dans un salon de 40m² ouvert sur cage d'escalier centrale desservant 4 pièces à l'étage. Le reste sera chauffé par des convecteurs.

Le style de chauffe que je recherche est un confort venant de la stabilité de température maximale pendant les 24 heures de la journée. Je ne souhaite pas de pics de température haute et basse, en fonction du chargement du poele, ou bien une fournaise à deux mètres du poele. D'après ce que j'ai compris, exit les poeles "tout fonte", "tout acier", et recherche d'inertie et donc un peu de masse.

Je ne souhaite pas aller jusqu'au "poele de masse" bien particulier, mais je reste tenté par les poeles à accumulation. Minimum 300kg pour avoir un peu d'inertie, maximum 700kg car au-dessus ma dalle ne supporte pas. Quelques exemples: LOTUS M4 (650kg), LOTUS SOLA M (350kg), HARK 99 ou 44 5.5 (320kg), JOTUL FS350 (480kg), CONTURA 34T (390kg). D'autres sont juste un peu plus lourds (BRUNNER BSO 02 avec ses 1000kg...). Il y a certainement d'autres marques, mais j'arrête de chercher.

Côté prix on oscille entre 4500€ et 6000 euros TTC tarif posé hors démontage cheminée. Donc autant dire kif kif après crédit d'impot (les plus chers ont plus de crédit d'impot).

Les retours des internautes utilisant les LOTUS SOLA M sont nombreux et très positifs. Visiblement le HARK serait trop puissant pour moi (vu sur un autre fil). Ma question porte donc principalement sur le comportement du LOTUS M4: est-il correct de dire qu'il va permettre de "lisser" plus la température de la maison dans ma configuration ? Je crois que SOLCANI en a un: est-ce un poele en fin de vie, obsolète techniquement comme certains vendeurs me l'on dit ?

Aussi, je ne connais pas assez le JOTUL FS350, j'apprécierais un comparatif technique entre lui et le LOTUS M4.

Merci encore !!

Fanch

Dernière modification par Fanch (14-05-2017 06:18:28)

Hors ligne

#2 14-05-2017 10:08:59

Laurent2
Nouveau membre
Inscription : 11-05-2017
Messages : 3

Re : Embourbé dans le choix d'un poele

Je pense qu'il y a 2 logiques à poursuivre en parallèle pour pouvoir répondre à ce genre de questions :
- étudier la bonne ou moins bonne conception/fabrication de chacun de ces poêles, ses fonctionnalités en matière de convection, accumulation, rayonnement et tolérance aux combustibles un peu limite (bio-masse...) étant supposées appropriées.
- étudier, éventuellement mettre en équations, vos besoin (convection / accumulation / rayonnement / capacité à brûler de la bio-masse..) pour comprendre les différences de cahiers de charges entre ces poêles et leur plus ou moins bonne adéquation a ces besoins.

Je comprends que les poêles capables de brûler de la bio-masse (bois mal séchés etc...) utilisent une combustion avec excès d'oxygène, de façon à limiter la génération de bistre. Les avantages, c'est la possibilité de brûler du bois un peu douteux ainsi qu'une amélioration possible du rendement, les fumées pouvant être refroidies davantage, l'inconvénient c'est des difficultés ou une impossibilité de réguler la combustion en limitant l'arrivée d'air. C'est pas clair de comprendre en lisant la doc commerciale d'un "poêle à inertie" s'il utilise ce type de combustion ou bien une combustion plus classique régulée via une limitation des arrivées d'air dans le foyer.

Pour le reste, je pense que le plus important est d'essayer d'apprécier quel pourcentage de la puissance du poêle est distribué par convection plutôt que par rayonnement et la quantité d'énergie thermique que le poêle peut accumuler.

Personnellement j'ai un poêle Oliger d'il y a un peu plus de 10 ans dans ma maison de vacances. La conception de ce poêle remonte au moins à 20 ans, il est toujours fabriqué aujourd'hui est il est présenté par la fabriquant comme un "poêle à inertie". Par rapport à la grille proposée, il a une combustion classique régulée en limitant l'arrivée d'air, il a un fort pouvoir de convection puisqu'il est + ou - en forme de tour de refroidissement de centrale électrique avec un foyer fonte à ailettes au centre de cette tour, il a un rendement certifié de 79% et il a certaines capacités d'accumulation/rayonnement grâce à son poids relativement élevé (250kg pour 8kw...). Il n'est pas réputé pouvoir brûler de la bio-masse et/ou du bois mal séché.

Je comprends qu'en remplaçant le foyer a régulation par limitation de l'arrivée d'air, par un foyer brûlant en excès d'air, il pourrait brûler de la bio-masse et le rendement pourrait augmenter un petit-peu, mais il serait plus difficile à régler et il faudrait le recharger plus souvent. Je comprends également que s'il était plus lourd, il aurait de meilleures capacités d'accumulation et probablement un peu moins de chauffage par convection et un peu plus de chauffage par rayonnement, donc plus d'inertie la nuit mais il serait plus long à démarrer à froid. En conclusion, ses fonctionnalités paraissent appropriées à mes besoin, mais peut-être par ignorance d'autre produits peut-être plus adaptés, et sa qualité de conception/fabrication me parait-bonne. Dommage qu'il ne fasse que 8kw alors que j'aurais probablement besoin du double....

Hors ligne

#3 15-05-2017 06:56:06

solcani
Expert
Inscription : 02-12-2011
Messages : 255

Re : Embourbé dans le choix d'un poele

Bonjour Fanch,

Les poêles de la série M ne sont absolument pas en fin de vie. Cette série, toutes versions confondues (M1,M2, M3 et M4) fait partie du Top3 des ventes en Europe. [url=https://www.poelesabois.com/se-faire-aider/choisir-son-poele/poele-granules,13323,Red,Lotus.php]Lotus[/url] n'a vraiment pas l'envie de se séparer d'un de ses produits phare.

Lotus vient juste de présenter à l'ISH de Francfort, une version légerement modifié de l'appareil en simplifiant encore son fonctionnement. Une seule manette en façade pour le réglage d'arrivée d'air. Fini la deuxième manette de Convection/ Accumulation en facade elle est désormais sur la grille du haut. On simplifie le systèmecar pas mal de client confondaient les deux manettes. (disponible à partir du mois de Septembre)

Pour l'obsolescence technique......... je ne sais pas. Quels produits apportent une réelle révolution technique par rapport à cet appareil ? Je n'en vois pas. On est sur un appareil robuste et éprouvé qui fonctionne en double combustion constante avec des rendements supérieurs à 80%, je ne vois pas ce qu'il y aurait encore à améliorer. Si,...on pourrait installer un système de régulation automatique.... Entre nous, je ne suis pas très fan de ce genre de procédé. Plus c'est simple et moins il y a de problèmes....

Un poèle de la série M va, bien sûr, lisser encore plus la température que le Sola M. Moins de chargement , température plus régulière... Une masse plus longue à monter en température mais qui restituera plus longtemps. De plus avec le sytème convection accumulation, on peut gérer.

Oui, j'ai bien un M4 (un peu modifié car une rangée de pierre supplémentaire...), il entame sa 13 ème année de fonctionnement. Il fonctionne toujours àmerveille et je pense que je vais encore le garder quelques années....Madame en est super contente et ne voudrait que je le change pour rien au monde.

Nicolas

Hors ligne

#4 18-05-2017 22:13:30

Fanch
Membre actif
Inscription : 08-05-2017
Messages : 8

Re : Embourbé dans le choix d'un poele

Bonjour à tous,
Je reviens vous donner quelques news. Je n'ai toujours pas signé, comme dirait l'autre, "ça chauffe"  wink

Pour petit rappel, je cherche un poêle apportant de la convection et de l'inertie, pas un PDM, mais un poele à accumulation. Je suis bien d'accord avec Laurent2 (merci pour ce commentaire détaillé): "je pense que le plus important est d'essayer d'apprécier quel pourcentage de la puissance du poêle est distribué par convection plutôt que par rayonnement et la quantité d'énergie thermique que le poêle peut accumuler. "

C'est bien là qu'est la difficulté...

Ma shortlist 500-1000kg est la suivante (l'ordre peut encore bouger d'ici la fin du mois). 
- LOTUS M4 (Merci Solcani pour le retour au sujet de ce M4, il remonte dans la liste !).
- JOTUL FS350
- CHAZELLES ASSISI
- SKANTHERM MILANO
- LOTUS MAESTRO ollaire
- BRUNNER BSO2

La sortlist 300-500Kg :
- HARK 99 (ollaire)
- CONTURA 34T (ollaire)
- SKANTHERM MERANO XL (ollaire)

J'élimine les poêles faïence pour une histoire de gout esthétique (REGNIER, OLIGER...).

Côté prix, il y a un gap de 1000€ entre les deux listes : on paye le poids en plus. La grande question qui va me permettre de décider est la consommation de bois maintenant. Comme on ne peut pas se fier aux rendements indiqués sur les broches en papier glacé, big powblem.

- Petit foyer (Lotus M4) + masse =moins de conso de bois ?
- Grand foyer + poids élevé (ASSISI) = meilleure accumulation et donc moins de flambées = moins de conso?
- Réglage de combustion auto (HARK) = moins de conso car réglage fins de l'entrée d'air ?

Bref, encore plein de questions. Pour un investissement pareil on a le droit de réfléchir un peu...
Donc je reste à l'affut de bons tuyaux pour affiner ce choix.

Merci à tous !

Fanch

Hors ligne

#5 22-05-2017 22:06:14

Fanch
Membre actif
Inscription : 08-05-2017
Messages : 8

Re : Embourbé dans le choix d'un poele

Bonjour,
Bouleversement dans la shortlist : plus que quatre candidats.
- CHAZELLES ASSISI F70 (920Kg)
- LORFLAM XP54 BOX ollaire + 2 accu (750 Kg)
- LOTUS M4 (655 Kg).
- JOTUL FS350 (480Kg)

Tous sont entourés de pierre ollaire, sans pour autant être des tulikivi ni des PDM hors de prix. Ils offrent de la réactivité (convection immédiate) et de l'inertie (masse depierre). Les prix sont max 6000€ posé inclus tubage et conduit en acier 2mm. Certains même offrent le démontage cheminée + redressage du mur/plafond.

Pas simple de s'y retrouver: je m'excuse de la confusion de ma réflexion, certains doivent avoir du mal à me suivre. Mais je fais ce que je peux pour me dépatouiller de ce sujet :-) Franchement, je commence à me dire qu'un poele godin à 20 balles sur lbc ferait bien l'affaire.

A+
Fanch

Hors ligne

#6 03-06-2017 16:18:21

Fanch
Membre actif
Inscription : 08-05-2017
Messages : 8

Re : Embourbé dans le choix d'un poele

Hello,
Bon, quelques news de ma réflexion. Je suis passé de la phase embourbé à la décision, pas trop tot...

La dernière "shortlist" était la suivante :
1/ LOTUS M4
2/ NORDPEIS Salzburg L
3/ LORFLAM XP54 ollaire +2c + kit accu
4/ CHAZELLES ASSISI F70
5/ VP ALSAMASSE
6/ BRUNNER BSO02

Tous les 6 tournent autour de 600-1000Kg.  Je cherche de l'inertie, sans tomber dans les poeles de masse hors budget. Les prix posé tournent entre 6000-7500 euros tubage inclus. Quelques avantages/inconvénients pour chacun :

Le Nordpeis se rapproche le plus du fonctionnement poele de masse, avec son circuit de fumée récupérateur de chaleur. Il a un fonctionnement qui se rapproche de la flambée quotidienne, puis 10/15 heures de restitution. Mais seulement 2kw en restitution moyenne ca m'a fait un peu peur aussi. Et il est en béton, ca me gonfle de mettre ce prix dans un morceau de béton. 7500 euros posé.

Le LORFLAM a un foyer tout fonte, ca a l'air du costaud. L'idée était de le poser sur le socle de l'ancienne cheminée avec l'accu au-dessus du foyer. Mais LORFLAM n'a pas répondu aux questions techniques, et les vendeurs n'ont pas voulu bouger d'un iota du prix public. Pourtant esthétiquement c'était mon choix N°1, ils ont perdu un client. 7000 euros posé.

LE CHAZELLES est un simple foyer dans un bloc de pierre ollaire. 920 Kg ! On doit bouffer 3 cordes de bois par hiver là-dedans. 5600€ posé.

Le ALSAMASSE est un poele de masse, exit car trop lourd pour ma dalle. 7400€ posé (6400+tubage)

BRUNNER BSO02 : du béton... et un beau foyer en fonte. J'ai beaucoup hésité avant de lire que la montée en température prend 8 heures... sans convection (100% rayonnement sauf par la petite vitre). 6400€ posé.

Le LOTUS M4 655 kg joli et bonnes performances. Il a remporté le match. 6000 euros posé et démontage cheminée inclus. Le commercial a pris le temps de rentrer dans les sujets techniques, était patient, et c'est le point qui a fait pencher le deal.

Hiemstra a tenté de me rattraper à la dernière minute avec une méga ristourne de 3000 euros sur un NO80 modèle d'expo, mais rien a faire ca reste du béton à 10000 euros, trop cher. Et puis m'asseoir à côté d'un parpaing chaud sans flamme visible ce n'est pas mon truc.

Voilà la fin du bal et le début de bonnes flambées en perspective.

Je retiens de cette recherche du bon modèle 2 choses :
1/ Choisir un poele est un sujet complexe, à moins de n'écouter que les discours des vendeurs. Prendre le temps de définir comment on veut se chauffer est important (son rythme de vie, etc...). Parce que le comportement des poeles peut être très différent. Il y a 3 grandes familles : les poeles à convection pure, les poeles avec un peu d'accumulation, et les poeles de masse. Il faut déjà se positionner sur une des trois familles, ensuite à l'intérieur d'une famille c'est une question de design et de budget, rien d'autre.

2/ On peut casser le prix d'un poele en achetant à l'étranger (allemagne, belgique). Ou bien en attendant les soldes, les modèles d'expo, les fins de série.... J'ai vu un HARK 44 à 1800€ sur Amazon, un SCAN 500 à 1000€ chez un faillitaire, un Norpreis Salzbur XL avec 55% de réduction (expo)... sans être fortuné et un peu bricoleur on arrive à l'installer soi même et c'est encore plus intéressant qu'un crédit d'impots.

Voilà une maigre contribution et qui n'engage que moi. La lecture de forums m'a beaucoup aidé

MERCI à Cris, Cyril, Solcani, et beaucoup d'autre en MP pour leur conseils (même s'ils sont intéressés quelquefois... sans rancune).

A+, je vous ferai un retour après un hiver avec le LOTUS.

F

Hors ligne

#7 07-06-2017 12:26:32

Laurent2
Nouveau membre
Inscription : 11-05-2017
Messages : 3

Re : Embourbé dans le choix d'un poele

Perso je dirais que, en première analyse :
- il y a un choix a faire à propos de l'"inertie" éventuelle du poêle (pas de / un peu / beaucoup...)
- si on veut, ou on accepte de, l'inertie, il y a un autre choix à faire à propos du mode de combustion (classique avec limitation de/régulation par l'arrivée d'air primaire, ou bien combustion primaire avec excès d'air). La combustion avec excès d'air est théoriquement plus satisfaisante mais en fait relativement rare sur le marché (sauf poêles à granulés..) à cause de la difficulté à/impossibilité de réguler la combustion.
- il y a un 3ème choix à faire à propos de la qualité de fabrication/durabilité du poêle. En première analyse on a les poêles avec foyers mécano-soudés 100% pour usage occasionnel, les poêles avec foyer mécano-soudés + fonte, supposés durer 5 à 10 ans max en usage principal et les poêles à foyer fonte 100%, supposés durer plus de 10 ans en usage principal et à peu près indéfiniment en usage occasionnel.

En étudiant le truc plus en détail :
- La qualité de fabrication/durabilité n'est pas seulement liée aux matériaux : il existe des poêles à foyer 100% fonte qui sont moins durables que certains poêles mécano-soudé + fonte de marques réputées.
- Classiquement la combustion avec excès d'air primaire est liées aux poêles de masse "lourds" (plus d'une tonne...). Certains poêles de masses lourds utilisent néanmoins une combustion avec limitation de l'air primaire pour obtenir une bonne régulation. C'est une combinaison qui parait aujourd'hui très appréciée par les DIY et à mon avis assez dangereuse sur le principe (pinpon....).
- Il y a certaines combinaisons qui n'existaient pas il y a 30 ans et qui peuvent être intéressantes dans certain cas, par exemple les poêles de masse "légers" utilisant exclusivement de la fonte et/ou de l'acier + un ballon d'eau chaude avec une régulation électrique pour l'inertie, ou bien les systèmes mixtes : âtre & poêle combinés dans un seul appareil ("Polyflam"....).

--> je suis d'accord sur le fait qu'un poêle #1900 acheté 20€ sur LBC et installé correctement par l'utilisateur peut donner un résultat assez proche de ce qu'on obtient sur le marché pour #300 fois plus, mais sans la "certification".

   Plus, sans vouloir être désagréable avec les poêles scandinave très a la mode aujourd'hui, j'ai l'impression qu'un certain nombre d'entre-eux sont fait avec des matériaux un peu limite (foyers mécano-soudé + vermiculite...) et/ou avec des pièces d'usure très/trop spécifiques (vitres bombées...), et qu'on peut trouver en occasion pour nettement moins cher des poêles français haut de gamme tout-fonte des années 80 qui ne sont pas forcément beaucoup moins performants et qui dureront probablement plus longtemps....

Hors ligne

Pied de page des forums

4 devis gratuits pour votre poelecalculez la puissance ideale

Partenaires



Logo De Charnwood
Logo De Poêle Skantherm
Logo De Poêle MCZ
Logo De Poêle Termatech
Logo De Jotul
Logo De Lohberger
Logo De De Manincor
Logo De Romotop
quel appareil de chauffage au bois choisir ?quel poele vous convient